La France veut renforcer sa position dans les instances de normalisation


La France va se doter d'une organisation spécifique pour "renforcer sa position" dans les instances internationales de normalisation, a annoncé le ministre de l'Économie qui a souligné la "dimension stratégique" de la normalisation pour le développement de l'industrie du futur en France.


Le chantier naval de Cherbourg, "vitrine de l'Industrie du Futur" © CMN
Le chantier naval de Cherbourg, "vitrine de l'Industrie du Futur" © CMN
La France veut renforcer sa position dans les instances de normalisation. Le système français de normalisation Afnor et l'association Alliance pour l'industrie du futur "mobiliseront leurs forces" sur cet enjeu, a indiqué le ministère de l'Économie vendredi 1er avril. La France entend promouvoir des solutions françaises et européennes au sein des instances internationales, dans plusieurs domaines-clés : le numérique, les systèmes robotisés à usage collaboratif, et la fabrication additive, ajoute le ministère.

Foire de Hanovre le 26 avril

Paris travaillera aussi avec Berlin à l'émergence de normes pour le numérique et l’industrie du futur. Emmanuel Macron a annoncé que, "pour accentuer cette coopération", il se rendrait à la Foire de Hanovre le 26 avril avec son homologue allemand, Sigmar Gabriel. Cette foire est un des rendez-vous majeurs pour le monde industriel.
Emmanuel Macron a réuni vendredi 1er avril le comité de pilotage du programme Industrie du Futur, qui était consacré à l'enjeu de la normalisation. Le comité de pilotage a labellisé un sixième site comme "vitrine de l'Industrie du Futur" : le chantier naval de Cherbourg, relancé par les Constructions mécaniques de Normandie en 2015. L'entreprise s'est "inspirée des méthodes de l'industrialisation de l'aéronautique pour accompagner son importante montée en cadence".
Emmanuel Macron a par ailleurs confirmé le lancement d'un nouveau Prêt industrie du futur, qui sera proposé par Bpifrance à partir de la rentrée 2016 avec une enveloppe de 1 milliard d'euros.

AFP

Lundi 4 Avril 2016



Lu 180 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse