La Géorgie se dote d'un port en eaux profondes


La Géorgie va prochainement construire un port en eaux profondes à Anaklia, dans l'Ouest du pays, grâce à un consortium américano-géorgien pour la somme de 2,2 milliards d'euros.


Ce port sera construit dans la petite ville d'Anaklia située au bord de la mer Noire © Anaklia Port
Ce port sera construit dans la petite ville d'Anaklia située au bord de la mer Noire © Anaklia Port
La Géorgie a annoncé lundi 8 février la construction d'un port en eaux profondes pour 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros). Avec ce projet, la Géorgie espère concurrencer les ports turcs et devenir une halte obligée pour les navires commerciaux chinois en route pour l'Europe. "Le projet ouvre de formidables opportunités pour la Géorgie et la région entière, et fait de la «route de la soie» un concept entièrement opérationnel", s'est félicité le Premier ministre géorgien, Guiorgui Kvirikachvili. La Chine cherche à renforcer son influence diplomatique et économique en lançant ce qu'elle appelle une "nouvelle route de la soie" allant jusqu'au cœur de l'Europe, à l'instar de l'ancien réseau de routes commerciales reliant l'Asie et l'Europe, progressivement abandonné à partir du XVe siècle.
Ce nouveau port sera construit par Anaklia Development Consortium (ADC), une coentreprise fondée par la géorgienne TBC Holding et Conti International, une entreprise basée aux États-Unis. La Géorgie participera à hauteur de 100 millions de dollars, le reste des coûts étant assumé par le consortium.

Les travaux dureront trois ans

Les travaux doivent commencer avant la fin de l'année et dureront trois ans : d'ici 2025, le port devrait générer 0,5 % du produit intérieur brut géorgien et accueillir jusqu'à 100 millions de tonnes de conteneurs par an, a annoncé ADC. Ce port, construit dans la petite ville d'Anaklia située au bord de la mer Noire, pourra accueillir les navires commerciaux trop gros pour être actuellement accueillis dans les ports de Géorgie et qui optent du coup pour ceux en eaux profondes de la Turquie, selon ADC.
La Géorgie, petit pays du Caucase du Sud aux 4,6 millions d'habitants, souhaite renforcer ses liens commerciaux avec l'Asie et l'Union européenne, avec qui elle a signé un accord de libre-échange en 2014.

AFP

Mardi 9 Février 2016



Lu 291 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse