La Grèce conclut la cession des quatorze aéroports régionaux à Fraport


La Grèce a conclu la cession pour quarante ans des quatorze aéroports régionaux à l'opérateur aéroportuaire allemand Fraport au prix de 1,2 milliard euros.


© Thessaloniki Airport
© Thessaloniki Airport
La Grèce a conclu mardi 11 avril la cession des quatorze aéroports régionaux à Fraport, a annoncé l'Agence de privatisations (Taiped). Le consortium Fraport AG-Slentel Ltd associé avec la société grecque Kopelouzos aura le droit "d'utilisation, de gestion et d'exploitation sur une durée de quarante ans" de ces aéroports, dont celui de Thessalonique, deuxième ville grecque dans le Nord, et des aéroports d'îles très touristiques, dont Mykonos, Santorin ou Corfou.

Versement annuel de 22,9 millions d'euros

Les ministres des Finances, Eucleide Tsakalotos, des Transports, Christos Spirtzis, et de la Défense, Panos Kammenos, ont signé la conclusion de l'accord de la cession avec le directeur général de Taiped, Antonis Leousis. "Il s'agit d'un accord important qui s'inscrit dans le cadre du programme des privatisations et aura des bénéfices multiples pour l'économie", s'est félicité Taiped.
Outre le montant forfaitaire de 1,2 milliard d'euros versé par l'investisseur, le contrat prévoit le versement annuel d'un montant de 22,9 millions d'euros. Le consortium est obligé d'améliorer les quatorze aéroports dans les quatre premières années de la cession selon les normes internationales. En vertu de l'accord signé, l'État grec restera le propriétaire des infrastructures et des installations construites par l'investisseur. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, devait rencontrer mercredi 12 avril le président de Fraport Grèce, Stephan Schulte.
Signé en décembre 2015, la cession de ces aéroports s'inscrit dans le cadre de l'accord sur le troisième prêt international consenti au pays en juillet 2015. Selon cet accord, la Grèce s'est engagée auprès de ses créanciers à réaliser un ambitieux programme de privatisations comprenant la cession de ports, aéroports et autres biens immobiliers de l'État.

AFP

Mercredi 12 Avril 2017



Lu 430 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse