La Grèce doit récupérer des aides aux chantiers navals


Quelque 310 millions d'euros d'aide qu'Athènes a versés aux chantiers navals situés à Skaramangas sont incompatibles avec le droit de l'UE et doivent être récupérées avec les intérêts, a confirmé jeudi 28 février la Cour européenne de justice (CEJ).


La Grèce doit récupérer des aides aux chantiers navals
La Grèce est sommée de récupérer des aides versées aux chantiers navals de Skaramangas, pour un total de 310 millions d'euros. La Commission européenne avait, en 2008, exigé la récupération de seize aides différentes liées aux restructurations du chantier naval grec Ellinika Nafpigeia (EN) au moment de sa privatisation. La Commission arguait que les mesures d'aide versées par l’État grec avaient profité à l'activité de production de matériel à des fins civiles et non pas militaires.

343 M EUR pour Skaramangas

EN a contesté cette décision devant le Tribunal de l'UE, qui n'a pas retenu ses arguments. Il a ensuite fait un pourvoi devant la Cour de justice, mettant en avant le fait que l'activité à des fins civiles est nécessaire à la viabilité de l'activité militaire, cette dernière étant prédominante (75 % contre 25 % pour les activités civiles). Selon EN en effet, un arrêt complet de l'activité civile des chantiers compromettrait la poursuite de la production militaire.
La législation européenne "donne aux États les moyens de préserver leurs intérêts essentiels de sécurité, sans pour autant leur permettre d'altérer la concurrence en ce qui concerne les produits non destinés à des fins spécifiquement militaires", a rappelé la Cour dans son arrêt. Or, selon la CEJ, les aides ont profité à l'activité de production de matériel civil et sont donc illégales. Elles doivent être remboursées, a tranché la Cour. Au total, l’État grec a versé quelque 343 millions d'euros aux chantiers navals de Skaramangas, dans la grande banlieue industrielle du Pirée.

AFP

Vendredi 1 Mars 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse