La Méditerranée en proie à des hausses de taux de fret


Sur le secteur géographique Europe et Méditerranée, de nombreux armateurs ont commencé à faire entrer en vigueur depuis le mois de mai des hausses de taux de fret. D'autres les appliqueront dès le mois de juin. Explications livrées par Dynamar, un des spécialistes de la ligne régulière, qui a dressé le portrait du marché dans sa note mensuelle du mois de mai.


© OOCL
© OOCL
Sur le segment Europe du Nord (qui englobe le Royaume-Uni et l'Irlande de même que les pays scandinaves et ceux riverains de la mer Baltique) et la Méditerranée (la totalité du bassin méditerranéen jusqu'à la mer Noire), Maersk s'est posé en précurseur en matière de restauration de taux de fret, indique Dynaliners.
Après avoir annoncé pour le 15 mai une hausse de 100 dollars le conteneur de 20 pieds entre la Méditerranée et la côte Est de l'Amérique latine (Ecsa), il a augmenté dès le 1er juin de 400 dollars ses taux de fret sur l'axe Amérique latine-côte Est à destination de l'Europe du Nord et de la Méditerranée.
La GRI (General Rate Increase) prévue pour le 1er juin par CMA CGM s'élève à 150 dollars/20 pieds dans le sens Méditerranée-Extrême-Orient.
De son côté, l'allemand Hapag-Lloyd a annoncé une hausse de 750 dollars pour ses flux en sortie d'Extrême-Orient à destination de l'Europe du Nord et de la Méditerranée. Dans l'autre sens, la hausse annoncée pour le 16 juin se chiffre à 150 dollars pour les conteneurs de 20 pieds et de 250 dollars pour les boîtes de 40 pieds.
Sur l'axe Extrême-Orient-Méditerranée, l'armateur hong-kongais OOCL a fait savoir à sa clientèle une augmentation des taux de 200 dollars/20 pieds et de 300 dollars/40 pieds.
Quant à UASC, la hausse envisagée à compter du 1er juin était de 475 dollars par EVP à l'import des ports asiatiques.
À titre comparatif, les GRI prévues ou annoncées sur les marchés transpacifique, intrasiatique, transatlantique sont d'un montant à peu près équivalent.

Bonne progression du marché en un an

Globalement, sur la Méditerranée, en un an, le China Containerised Freight Index (CCFI), l'indice qui reprend le taux moyen pratiqué par quinze armateurs au départ de dix ports chinois, a progressé de 8,9 %, passant de 1.352,38 dollars en avril 2013 pour s'établir à 1.472,88 dollars en avril 2014.
Les taux moyens en sortie du même range chinois ont progressé de 26,7 % sur l'Europe du Nord alors qu'ils ont reculé de 14,2 % sur l'Amérique du Nord et chuté sévèrement de 33,4 % sur l'Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande) et de 41 % sur l'Amérique du Sud.
Selon le Shanghai Containerised Freight Index (SCFI), l'indice calculé d'après les taux pratiqués par une quinzaine d'armateurs pour des conteneurs de 20 pieds en sortie de Shanghai sur la Méditerranée, les prix ont progressé de 36,9 %. Ils s'élevaient en avril 2014 à 1.298,80 dollars contre 948,50 en avril 2013.
Selon les calculs du SCFI, l'Amérique du Nord a également subi un repli. De même, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ainsi que l'Amérique du Sud ont subi un grave contrecoup en un an.

"Europe : peu de variations"


La belle progression du marché enregistrée depuis l'an dernier entre l'Extrême-Orient et la Méditerranée explique la modestie des GRI proposée par les principaux opérateurs sur le secteur.
Pour sa part, l'indice produit par le Container Trade Statistics (CTS) montre que les taux de fret en sortie du bassin méditerranéen sur l'Europe n'ont pas varié d'un iota en un an. À 82 en avril, ce marqueur de l'évolution du marché (dont la base de référence était 100 en 2008) est resté au même niveau qu'en avril 2013. Le phénomène est identique pour l'export en sortie d'Europe sur les ports de Méditerranée. L'indice est resté à 82, soit le niveau auquel il était situé en avril 2013.
En revanche, il a régressé en provenance d'Amérique du Nord, d'Amérique latine et d'Australasie. À l'export en sortie d'Europe, l'indice a diminué d'un peu plus de 10 % sur l'Extrême-Orient, sur le Moyen-Orient et le sous-continent indien, de même que l'Afrique subsaharienne.

Vincent Calabrèse

Lundi 26 Mai 2014



Lu 157 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse