La Méridionale en course pour les futures DSP


Confirmée le 2 septembre à Paris lors de la présentation des résultats semestriels de Stef, La Méridionale est candidate à la délégation de service public provisoire pour la desserte de la Corse depuis Marseille, et prépare celle qui prendra le relais en octobre 2017. Porté par la vente du "Scandola" ainsi que par les performances de ses activités logistiques et internationales, Stef améliore sensiblement sa rentabilité.


Jean-Pierre Sancier, directeur général du groupe Stef © Stef
Jean-Pierre Sancier, directeur général du groupe Stef © Stef
"Sur la base d’un cahier des charges et d’un périmètre reconduits", précise Stanislas Lemor directeur général délégué en charge des finances de Stef, la DSP provisoire d’un an débutera le 1er octobre 2016. Avec le concours de Corsica Linea, La Méridionale a transmis ses propositions en juillet. "Depuis, les discussions compétitives qui intègrent les conditions de soute actuelles se poursuivent avec les collectivités corses". Ce dernières feront connaître leur décision courant septembre. Sans attendre, la filiale maritime de Stef prépare déjà sa participation au projet de DSP qui prendra le relais au 1er octobre 2017 pour une durée de huit à dix ans. Après les recherches infructueuses des collectivités corses sur une possible offre maritime sans aide publique, son périmètre serait identique à la précédente mais son mode de gestion pourrait évoluer… si le rachat par la Collectivité territoriale corse (CTC) de deux navires à Corsica Linea ("Monte d’Oro" et "Paglia Orba") est confirmé. Pour 10 M EUR, la transaction est envisagée d’ici fin septembre et le transfert des navires d’ici le 1er octobre 2017. Dans cette hypothèse, la CTC placerait la propriété des navires au sein d’une société d'économie mixte (Sem), et leur gestion serait assurée au moyen d’une société d’économie mixte à opération unique (Semop). Corsica Linea et la CTC aligneraient alors deux navires chacun et La Méridionale trois.

Vente du "Scandola", retour de la logistique

Dans l’immédiat, La Méridionale a achevé le semestre sur un chiffre d’affaires en repli de 7,7 %, à 48 M EUR. "La concurrence de Corsica Linea s’est traduite par une baisse des volumes de fret de 3,3 %, compensée partiellement par la hausse de 3,2 % du trafic passager", explique Jean-Pierre Sancier, directeur général. Suite à la vente du "Scandola" à la compagnie espagnole Baleraria pour 11 M EUR avec une plus-value de plus de 9 M EUR à la clé, son bénéfice opérationnel bondit en revanche. Il passe d’une perte de 1,9 M EUR à un profit de 9,4 M EUR.
Ce résultat positif contribue à l’amélioration sensible de la rentabilité de Stef au premier semestre. Avec un chiffre d’affaires stable de 1,359 milliard d'euros, son bénéfice opérationnel progresse de 81,5 % à 49,2 M EUR. Une croissance alimentée aussi par la logistique. Son chiffre d’affaires se développe de 3,3 %, à 248 M EUR, grâce aux activités surgelés et au recentrage de la restauration hors domicile (RHD) sur les dossiers "contributeurs". Profitant également de la baisse des prix de l’électricité, la logistique termine le semestre sur un bénéfice opérationnel de 6,7 M EUR contre une perte de 900.000 euros un an plus tôt.

"Un investissement semestriel record de 73,3 millions d'euros"


Quant à la branche transport en France, ses revenus se maintiennent à 584 M EUR tout comme sa performance opérationnelle à 16,8 M EUR. Dans les six prochains mois, un élément exceptionnel pourrait bonifier ses comptes. Stef a en effet lancé l’inventaire de ses achats de camions (200 à 250 par an) pour évaluer l’impact pour le groupe de l’entente sur les prix entre les constructeurs de véhicules industriels récemment condamnée par les autorités européennes de la concurrence.

Futur réseau aux Pays-Bas

Présentées comme un relais de croissance, les activités internationales accélèrent leur développement. L’Italie stabilisée et lucrative, la restructuration des filiales ibériques est achevée. Après l’Europe du Sud, c’est au Benelux que Stef concentre sa diversification géographique. Acquise en septembre 2014, la société néerlandaise Speksnijder à Bodegraven, entre Rotterdam et Amsterdam, est aujourd’hui intégrée. En mai dernier, Stef a relancé ses acquisitions avec Vers-Express à Eindhoven suivie, en juin, par la reprise d’un site de 3.000 m2 à Raalte, au sud de Zwolle. Avec les implantations belges de Saintes et de Courcelles, le réseau de Stef au Benelux prend forme. Fin juin, l’international dégage un chiffre d’affaires de 301 M EUR (+ 5,6 %) et un bénéfice opérationnel de 13,7 M EUR (+ 7,3 %). Au final, le résultat net de Stef au premier semestre s’établit à 30,8 M EUR en hausse de 114 % !

Érick Demangeon

Mardi 6 Septembre 2016



Lu 2337 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse