La Méridionale "s'étonne" des déclarations de la SNCM



© Franck André
© Franck André
La SNCM a accusé mercredi 27 novembre les deux autres compagnies, Corsica Ferries et La Méridionale, assurant les liaisons maritimes Corse-continent, de "connivences" et de "jeu trouble" visant à couler l'opérateur historique. La direction de La Méridionale "s'étonne" de ces déclarations. "Elle ne s'est jamais permis la moindre observation sur la situation économique de son partenaire sur la desserte de la Corse", affirme la compagnie, qui "veillera en permanence à se tenir à cette ligne de conduite" et "ne commentera donc pas les propos formulés publiquement à son sujet dans la matinée". La Méridionale "n'a pas de temps à perdre à commenter des allégations fantaisistes et des insinuations malveillantes", ajoute-t-elle.
Le candidat socialiste à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, a par ailleurs dénoncé "des rumeurs insistantes laissant supposer depuis que la SNCM pourrait être vendue à la découpe avant Noël, avec le maintien des seules liaisons maritimes avec la Corse dans le cadre de la continuité territoriale". Le député demande que soit désigné, "par le Premier ministre, un seul et unique pilote dans ce dossier", en raison de "la multiplicité des acteurs publics et privés", qui conduisent "à une pluralité d'expressions et de solutions, souvent concurrentes voire divergentes, qui sont sources de troubles et de confusion". L'actuel maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, candidat à sa propre succession, a lui dénoncé l'inaction du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, "muet et inerte", et annonce qu'il prendra "très prochainement des initiatives pour placer le gouvernement et ses représentants locaux devant leurs responsabilités" dans ce dossier.
Pierre-André Giovannini, directeur pour la Corse de la SNCM, a dénoncé mercredi 27 novembre "des connivences et des amitiés concrètes" entre La Méridionale et Corsica Ferries. Selon lui, La Méridionale, "présentée comme le bon élève de la classe, a perdu en 2012 1,8 million et terminera vraisemblablement l'exercice 2013" avec des pertes situées "entre 8 et 9 millions". Il a ajouté que le partenariat avec La Méridionale se déroulait bien "au niveau des ventes" de billets. Toutefois "des gens jouent un jeu très trouble en pensant que la SNCM pourrait trébucher", a estimé le dirigeant.

AFP

Jeudi 28 Novembre 2013



Lu 137 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse