La Pologne lance son nouveau terminal LNG


Avec le premier méthanier arrivé vendredi 17 juin à son tout nouveau terminal LNG, la Pologne lance un défi sans précédent à la Russie. Elle veut se rendre indépendante de Gazprom et devenir un important acteur régional en matière de gaz, de quoi donner des sueurs froides à Moscou.


© Polskie LNG
© Polskie LNG
Affrété par Qatargas, le méthanier "Al-Nuaman" a apporté dans ses réservoirs 206.000 m3 de LNG, soit 126 mln m3 de gaz non liquéfié, le premier chargement commercial arrivé à Swinoujscie (nord-ouest), destiné au gazier polonais PGNiG. "Pour la Pologne, c'est être ou ne pas être inondée par le gaz russe", déclare Jacek Cwiek-Karpowicz, expert en énergie de l'Institut polonais des affaires étrangères PISM. "C'est aussi un peu montrer du muscle, montrer qu'on a des alternatives", ajoute-t-il. Selon lui, "la Pologne a une chance de devenir à terme la porte de l'Europe centrale" pour le gaz.

"La Pologne, porte de l'Europe centrale pour le gaz"


Le terminal de Swinoujscie est un élément parmi d'autres du puzzle énergétique que met en place Varsovie pour s'affranchir des livraisons russes, projets nommés "Porte du Nord" et "Couloir du Nord". "Le nouveau terminal constitue le bien le plus précieux dans l'infrastructure gazière de la Pologne et qui est libre de toute interférence russe". Il "change la donne dans la région", selon un rapport du centre d'études et d'analyses américain Cepa consacré à la stratégie énergétique de la Pologne. D'un coût de construction de 720 millions d'euros, le terminal aura une capacité annuelle initiale de transbordement de 5 milliards de m3, qui pourra être portée ensuite à 7,5 milliards de m3, soit la moitié du gaz consommé par la Pologne.

Un second terminal près de Gdansk

Actuellement, un tiers du gaz consommé en Pologne provient de ses propres ressources, environ 40 % est importé de Russie et 20 % d'Asie. Soucieux de son indépendance énergétique, le pays a fortement modernisé son système gazier ces dernières années, construisant des centaines de kilomètres de gazoducs et d'importants réservoirs souterrains, ainsi que des interconnections avec les pays voisins. D'autres projets sont dans les cartons. Le gouvernement envisage de construire un second terminal LNG, cette fois-ci flottant, près de Gdansk, comparable à celui qui fonctionne en Lituanie, ou un gazoduc, Baltic Pipe, reliant la Pologne au Danemark, qui lui permettrait de recevoir du gaz norvégien. En avril, Varsovie et Copenhague ont annoncé la relance de ce projet. À terme, la Pologne veut importer par "la Porte du Nord" jusqu'à 18 milliards de m3 de gaz. La moitié serait réexportée vers d'autres pays d'Europe centrale.
L'Ukraine a également annoncé mercredi 15 juin la construction, dès 2017, d'un gazoduc la reliant à la Pologne, d'une capacité de 5 milliards de m3, qui pourrait être portée à terme à 8 milliards de m3. Loin des capacités du Nord Stream 1 (55 milliards de m3) et du projet Nord Stream 2 (55 milliards de m3), ce dernier destiné à l'Europe centrale et du Sud, le Couloir du Nord, une fois achevé par la Pologne, pourrait néanmoins donner un sérieux mal de tête aux responsables à Moscou.

Bernard Osser

Vendredi 17 Juin 2016



Lu 232 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse