La RDC lance la simplification administrative aux frontières


La République démocratique du Congo a lancé vendredi 3 octobre le chantier de la simplification administrative à ses frontières en donnant le coup d'envoi d'un "guichet unique intégral du commerce".


© Congo Terminal
© Congo Terminal
La RDC lance le chantier de la simplification administrative aux frontières. L'un des premiers objectifs de cette plateforme informatique est "d'éradiquer la fraude douanière" et d'"améliorer le climat des affaires" en RDC, a déclaré le Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo, lors d'une cérémonie officielle à Kinshasa. La réalisation du guichet unique, qui doit prendre vingt-trois mois, a été confiée au groupe d'inspection et de certification français Bureau Veritas, par l'intermédiaire de sa filiale à 100 % Bivac, alliée pour la circonstance à sa compatriote Soget, spécialisée dans l'informatique portuaire.
Bureau Veritas explique que le guichet unique doit permettre à terme "à toute la communauté du commerce extérieur de déposer des informations et des documents standardisés auprès d'un organisme unique en vue de remplir l'ensemble de leurs obligations réglementaires en matière d'import-export, de transbordement et de transit". La plateforme, qui doit être conçue, mise en œuvre et gérée par Bivac, offrira également une passerelle vers le guichet unique de règlement douanier lancé il y a quelques années, et exploité par l'État.
Dans un premier temps, elle doit être déployée aux trois principaux points d'entrée et de sortie du pays : le port de Matadi (ouest), l'aéroport international de Kinshasa et le poste-frontière de Kasumbalesa (sud-est) avec la Zambie. Bivac a obtenu une concession de dix ans pour ce projet, à l'issue desquels le groupe cédera l'intégralité de sa réalisation au gouvernement congolais.
En dépit de récents progrès, la RDC, pays grand comme cinq fois la France et aux ressources naturelles immenses, reste l'un des pays les moins développés au monde et les plus corrompus, selon divers classements internationaux. De l'aveu de nombreux opérateurs économiques, les formalités administratives pour l'import-export y tournent rapidement au cauchemar.

AFP

Lundi 6 Octobre 2014



Lu 225 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse