La Région Bourgogne refuse de gérer l'aéroport de Dijon


Le Conseil régional de Bourgogne a refusé de devenir l'autorité de gestion de l'aéroport Dijon-Bourgogne, dont l'activité est en berne, tout en souhaitant que soit maintenue l'aviation d'affaires.


Eastern Airways est à ce jour le seul opérateur de lignes régulières desservant l'aéroport de Dijon © Région Bourgogne
Eastern Airways est à ce jour le seul opérateur de lignes régulières desservant l'aéroport de Dijon © Région Bourgogne
Le Conseil régional de Bourgogne a annoncé qu'il renonçait à devenir l'autorité de gestion de l'aéroport Dijon-Bourgogne à compter du 1er juin. Cette délibération a été votée lundi 12 mai. "Il était prévu que la Région, au nom des trois autres collectivités (Département, Grand Dijon et CCI), prenne le rôle de l'autorité concédante à la place de l'État, gère l'aéroport en délégation de service public et trouve un opérateur privé", a expliqué Michel Neugnot, premier vice-président du Conseil régional, précisant que le marché avait été lancé en septembre 2013.
Le Conseil régional a également voté contre une délibération proposant de mettre les deux lignes de vols réguliers Dijon-Toulouse et Dijon-Bordeaux, actuellement déficitaires, "en obligation de service public", afin que le "déficit soit payé par les collectivités", a-t-il ajouté. Ces deux lignes, exploitées par Eastern Airways, bénéficiaient depuis quatre ans d'aides au démarrage de la part des collectivités, mais restaient malgré tout déficitaires.
"On refuse d'être autorité concédante, on n'a plus de gestionnaire de la structure et on n'a plus de vols réguliers, normalement à partir du 31 mai", a résumé Michel Neugnot. Il a toutefois souligné que la Région "souhaitait maintenir l'aviation d'affaires et les avions basés". Pour cela, "on propose aux collectivités de mettre en place une structure qui prendrait la forme d'un syndicat mixte", a-t-il dit, précisant que le Grand Dijon et la Région avaient déjà donné leur accord. Selon lui, le coût net du fonctionnement annuel est estimé à 300.000 euros. Évoquant le projet de fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté, il a souligné que la Région Bourgogne était "prête" à travailler sur la notion d'un aéroport en commun", mais sans plus de précisions.

Rapprochement possible avec l'aéroport de Dole

Pour sa part, le président du Conseil général du Jura, Christophe Perny (PS), s'est félicité de voir "François Patriat, président du Conseil régional de Bourgogne, proposer de mettre en place une vraie coopération entre l'aéroport de Dijon Bourgogne et l'aéroport de Dole Jura", situés à une cinquantaine de kilomètres l'un de l'autre.
"Au moment où les chiffres de l'aéroport Dole Jura (plus de 75.000 passagers en 2013) continuent de progresser fortement, cette volonté va nous permettre d'optimiser nos moyens et de mettre en place une complémentarité entre nos territoires et nos équipements", a-t-il estimé. Christophe Perny est porteur d'un projet réservant les destinations touristiques au site de Dole et l'aviation d'affaires au site de Dijon. "C'est un lundi noir pour notre aéroport", a jugé Alain Millot, maire de Dijon et président du Grand Dijon.  "Nous ne pouvons nous résigner à voir disparaître cet outil d'attractivité qu'est l'aéroport. Le Grand Dijon ne laissera pas la Bourgogne sans avions", a-t-il conclut.

AFP

Mercredi 14 Mai 2014



Lu 72 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse