La SNCF entame sa mue pour affronter la concurrence


Bientôt concurrencée par d'autres compagnies sur le réseau ferré français, la SNCF veut faire oublier ses presque 80 ans et entame sa mue, espérant que la feuille de route du gouvernement collera à ses orientations.


Le marché du transport de passagers s'ouvrira en décembre 2020 © SNCF
Le marché du transport de passagers s'ouvrira en décembre 2020 © SNCF
"Passer du monopole à un monde ouvert, passer d'une industrie classique à une place majeure de l'innovation et du digital, (...) ça se joue d'abord dans la culture de l'entreprise", assure le président de la SNCF, Guillaume Pepy.
Le temps du monopole est en effet bientôt révolu pour la SNCF, qui sera concurrencée à partir de décembre 2020 sur les lignes TGV et Intercités et au plus tard en décembre 2023 sur les lignes régionales, gérées en délégation de service public. Des expérimentations pourraient y être menées dès décembre 2019.

"Le monopole finit par peser à l'intérieur de l'entreprise"


L'opérateur ferroviaire devra alors convaincre les clients de continuer à prendre ses TGV plutôt que ceux que des autres opérateurs, et donner envie aux régions de lui confier l'exploitation des TER. Il lui faudra aussi apprendre à partager son réseau ferré et ses gares, et offrir des conditions d'accès équitables. "Le monopole finit par peser à l'intérieur de l'entreprise parce que ça interdit toute comparaison. On ne se compare que par rapport à un absolu, on ne se compare jamais par rapport à des concurrents", ajoute-t-il.
Derrière cette adaptation, plane évidemment le spectre de la transformation de France Telecom. "On fera la SNCF de demain avec les salariés d'aujourd'hui. (...) Donc on a un énorme sujet de gestion prévisionnelle des métiers, un énorme sujet de formation, un énorme sujet de transformation du management".

Développement de la logistique

Le groupe, qui se trouve à un "moment charnière", est désormais "bien loin de l'image d'Épinal du monopole du train en France", assure Guillaume Pepy. Pour rester attractif en France et continuer à investir sur un réseau vieillissant en période de disette budgétaire, le groupe public regarde au-delà des frontières de l'Hexagone. De 15 % du chiffre d'affaires en 2007, l'activité à l'international est passée à 34 % l'an passé, et la SNCF vise 40 % en 2020, et 50 % en 2025.
D'ici 2020, c'est la filiale logistique Geodis qui devra, grâce à une acquisition, doubler de taille et se renforcer sur les États-Unis, la Chine et l'Allemagne. "La stratégie logistique est dans les toutes premières priorités de la SNCF. C'est nouveau", a indiqué Guillaume Pepy. Cette activité a rapporté l'an dernier 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires, "on a l'ambition de faire beaucoup plus".
Autre sujet scruté de près par le groupe ferroviaire, la question de la reprise par l'État de sa dette abyssale : 44,9 milliards d'euros pour SNCF Réseau, 7,9 milliards pour SNCF Mobilités.

AFP

Mardi 20 Juin 2017



Lu 398 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse