La SNCF est confortée dans sa stratégie


Des recommandations de la justice européenne en matière d'organisation ferroviaire, publiées jeudi 6 septembre, sont favorables au modèle intégré allemand et confortent la SNCF dans son projet de réunir rails et trains au sein d'une même holding.


© RFF/Capa/Stéphanie Jayet (Toma)
© RFF/Capa/Stéphanie Jayet (Toma)
Concernant la gouvernance du rail, la SNCF est confortée dans sa stratégie par la justice européenne. "Il est clair que cela va dans le sens du projet porté par la SNCF", a déclaré une source industrielle, alors que la gouvernance ferroviaire française établie par une loi en 1997 est source de tensions entre la SNCF et le gestionnaire du réseau RFF. Toutefois, une autre source a tempéré la portée de ces recommandations, estimant que les normes avaient changé.
L'avocat général de la Cour de justice européenne a considéré jeudi que l'organisation du système ferroviaire allemand, qui intègre le gestionnaire d'infrastructure et l'opérateur historique au sein d'une holding, était compatible avec la réglementation européenne. Selon Niilo Jääskinen, la directive 91/440, relative au développement de chemins de fer communautaires, "n'oblige pas les États membres à réaliser une séparation institutionnelle entre le gestionnaire indépendant et l'opérateur historique". "Au contraire, cette directive permet à ces États de les intégrer dans la même société holding", a estimé M. Jääskinen qui considère que les recours de la commission "doivent être rejetés".
À l'inverse, l'exécutif européen "fait valoir que les directives ne permettent pas aux États membres d'intégrer le gestionnaire indépendant dans le cadre d'une société holding à laquelle appartiennent également les entreprises ferroviaires, sauf s'ils prévoient des mesures supplémentaires pour garantir l'indépendance de la gestion". Or, selon la Commission, l'Allemagne et l'Autriche (également concernées) "n'ont pas adopté de telles mesures lorsqu'elles ont intégré leurs gestionnaires d'infrastructure respectifs dans une société holding".

Réforme au second semestre 2013

En France, une loi de 1997 a séparé la gestion des infrastructures, attribuée à RFF, de l'exploitation du réseau dévolue aux entreprises ferroviaires (l'opérateur historique SNCF et les nouveaux entrants). Mais la SNCF abrite toujours et gère pour le compte de RFF la Direction de la circulation ferroviaire et SNCF Infra. Le gouvernement a récemment annoncé qu'une loi réformant le système ferroviaire serait présentée au Parlement au second semestre 2013.

Franck Iovene

Vendredi 7 Septembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse