La SNCF et RFF investissent pour la sécurité du réseau


La SNCF et RFF ont annoncé mardi 8 octobre un investissement de 410 millions d'euros, sur la période 2014-2017, pour renforcer la sécurité des aiguillages et du réseau, après le déraillement du train à Brétigny-sur-Orge, en Essonne, le 12 juillet.


© RFF
© RFF
Après Brétigny, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) investissent 410 millions d'euros en quatre ans pour la sécurité du réseau. RFF, qui va investir 350 millions d'euros, consacrera une partie de son budget d'investissement, qui devrait s'élever en 2014 à 5,5 milliards d'euros, au plan "Vigirail". SNCF, via sa branche Infra, en charge notamment de la maintenance du réseau pour RFF, va investir 60 millions d'euros. Ainsi, dans le cadre de ce plan, 500 aiguillages devraient être renouvelés annuellement au lieu de 300 actuellement. La technologie sera améliorée, tant pour la surveillance des installations que la traçabilité des opérations de maintenance, mais aussi pour renouveler les formations. Une plate-forme sera mise en place pour recevoir et traiter les anomalies signalées par les agents et clients, et les référentiels de maintenance seront simplifiés.

Vigirail, un programme pluriannuel

"Vigirail est un programme pluriannuel, au moins pour quatre ans, qui vise à l'amélioration de la sécurité des aiguillages et du réseau", a indiqué Guillaume Pepy, président de SNCF, mardi 8 octobre. "Le fil rouge est d'accélérer la modernisation technologique", a commenté Jacques Rapoport, président de RFF. "Dans les années qui viennent, nos pratiques de maintenance vont radicalement évoluer", a-t-il ajouté. Il a rappelé que "l'accident de Brétigny est survenu dans un contexte où des décisions politiques fortes en faveur du réseau existant avaient été prises". "La sécurité n'est pas négociable. Elle ne fait et ne fera l'objet d'aucune économie humaine", a par ailleurs insisté Guillaume Pepy, réagissant à des reproches de la CGT Cheminots qui a accusé jeudi 3 octobre l'entreprise de rogner sur les effectifs dédiés à la maintenance.

"La sécurité n'est pas négociable"


Dans le cadre de ce plan Vigirail, il dit vouloir "miser sur les compétence humaines, sur la formation". 2.000 recrutements ont été menés au sein de SNCF Infra en 2013, contre une moyenne annuelle inférieure à 1.000 pour la décennie précédente. "Les effectifs de SNCF Infra sont en croissance depuis 2011", selon SNCF et RFF. Les effectifs affectés à l'infrastructure après la réforme ferroviaire, qui devait être présentée mercredi 9 octobre en conseil des Ministres avant d'être débattue au Parlement, et mise en place en janvier 2015, "seront débattus dans le plan stratégique du gestionnaire d'infrastructure".

L'éclisse à l'origine du déraillement de Brétigny

Des "défauts" sur l'éclisse mise en cause dans l'accident de train de Brétigny-sur-Orge sont à l'origine du déraillement, ont indiqué mardi 8 octobre Guillaume Pepy et Jacques Rapoport. "Il y avait des défauts sur cet équipement, antérieurs au déraillement et qui ont provoqué le déraillement", selon Jacques Rapoport. Quant à Guillaume Pepy, il s'est dit "convaincu que les défauts sur cet équipement sont à l'origine du déraillement". Il a pointé du doigt trois problèmes : un boulon manquant, deux boulons desserrés, probablement cassés, et une fissure au cœur du rail.

AFP

Mercredi 9 Octobre 2013



Lu 73 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse