La SNCF moins ponctuelle en 2016 qu'en 2015



Le record récent de ponctualité date de 2014 © Arafer
Le record récent de ponctualité date de 2014 © Arafer
La régularité de la SNCF a souffert en 2016 des grèves, des travaux sur le réseau, ou encore des colis suspects, et devrait être en baisse par rapport à 2015, selon des informations du quotidien "Les Échos".
"Guillaume Pepy, le patron du groupe, l'a reconnu au début du mois dans la vidéo interne dans laquelle il adresse ses vœux aux cheminots : "2017 démarre avec un impératif absolu : l'excellence de notre exploitation. De ce point de vue-là, 2016 a été un peu une année blanche, car la régularité n'a pas progressé. En 2017, on peut, on doit faire mieux"", rapportait samedi 14 janvier le quotidien économique sur son site internet.
La régularité des TGV sur les onze premiers mois de l'année 2016 "était de 88,5 %, soit moins qu'en 2015 (89,1 %) et en 2014 (90,4 %, meilleur score de ces cinq dernières années)", en raison notamment des "grèves de juin (mois durant lequel la régularité avait chuté à 83,5 %), mais pas seulement : l'indicateur n'a cessé de se dégrader sur la fin de l'année, descendant de 89 % au mois d'août à 84,5 % en novembre", croit savoir le journal.
Ce que la direction de l'activité TGV explique par les "importants travaux mis en œuvre pour connecter au reste du réseau les deux lignes à grande vitesse qui doivent être inaugurées cette année", mais aussi par "les alertes au colis suspect dans les gares", selon "Les Échos".
Elle "assure toutefois que "les chiffres de décembre marqueront une inflexion à la hausse", et estime que la baisse constatée en 2016 n'est pas jugée "significative"", explique encore le journal.
Du côté des trains Intercités – liaisons grandes lignes hors TGV –, la régularité est de "85,5 % sur les onze premiers mois de 2016, un décrochage de 3 points par rapport à l'année précédente. Une contre-performance qui doit sans doute beaucoup à l'état du matériel roulant, le plus souvent des trains Corail à bout de souffle", toujours selon le quotidien.
Les Trains régionaux (TER) ont également été moins ponctuels, avec un "score moyen de 90,8 % sur l'ensemble de 2016, contre 91,6 % l'année précédente".
Mais surtout, soulignent "Les Échos", "l'amélioration de la ponctualité devient (...) un enjeu financier", puisque "depuis le 1er décembre, la compagnie indemnise partiellement les passagers à partir de 30 minutes de retard quelle que soit la cause de celui-ci, alors qu'elle ne le faisait jusque-là que lorsqu'elle était responsable".

AFP

Lundi 16 Janvier 2017



Lu 402 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse