La SNCF table sur un chiffre d'affaires en hausse


Le chiffre d'affaires 2014 de la SNCF sera en hausse de 2,3 % par rapport à 2013, sans tenir compte de l'effet de la grève de juin, qui a coûté 200 millions d'euros à l'entreprise.


La SNCF prévoit d'être dans le vert en 2014 © Fret SNCF
La SNCF prévoit d'être dans le vert en 2014 © Fret SNCF
La hausse du chiffre d'affaires de la SNCF pour 2014 sera tirée par les filiales Geodis et Keolis, très présentes à l'international, a-t-il précisé. La société doit publier ses résultats le 12 février, elle "sera dans le vert en 2014", avait assuré Guillaume Pepy en décembre. Le président de la SNCF a annoncé une hausse de 2,3 % par rapport à 2013.
Geodis enregistrera, au titre de 2014, environ 100 millions d'euros de marge supplémentaire, tandis que "Fret SNCF a réduit sa perte, à environ 100 millions d'euros, contre 483 millions il y a cinq ans", s'est-il satisfait.

"Une entreprise multimodale, internationale et digitale"


Le président par intérim du conseil de surveillance de la SNCF, Frédéric Saint-Geours, a ajouté que "le salut n'est pas que dans l'international, (mais aussi) dans l'optimisation du dispositif existant en France et en Europe". En 2015, "on doit avancer sur deux choses : le haut débit et le sur-mesure", a détaillé le président de la SNCF, précisant qu'un plan digital sera annoncé le 10 février. Et dans un an, "on doit avoir progressé sur le rapport qualité/prix du train", a encore souligné Guillaume Pepy.

Parts de marché menacées

Évoquant la nécessité pour la SNCF d'être une "entreprise multimodale, internationale et digitale", il a fait état d'une "grosse transformation en interne, une évolution pas toujours facile". Soulignant que la concurrence du covoiturage, du low-cost, et bientôt de l'autocar longue-distance "menace (les) parts de marché" de la SNCF, il a affirmé que le "fil rouge du projet SNCF" est de "diminuer les coûts pour pouvoir diminuer les prix".
Pour le TGV, la compagnie devrait ainsi s'appuyer sur le modèle de trains à bas coûts Ouigo, lancé en avril 2013, et qui met par exemple en place une utilisation plus intensive des rames, ou encore place plus de sièges dans chaque voiture. Guillaume Pepy estime nécessaire la "construction de nouveaux modèles économiques : le grand urbain, avec sa filiale Keolis, Intercités, TGV".
Quant à l'arrivée de la concurrence, prévue par l'Europe progressivement à partir de 2019, la SNCF "ne demande pas que l'arrivée de la concurrence soit retardée. On a besoin de visibilité (...) pour pouvoir bien gérer l'entreprise".

AFP

Jeudi 22 Janvier 2015



Lu 133 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse