"La SNCM doit se mettre en redressement judiciaire"


Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, actionnaire principal de la SNCM par l'intermédiaire de Transdev, a une nouvelle fois répété samedi 6 septembre que la compagnie maritime en difficulté devait "se mettre en redressement judiciaire" afin de sauver une partie de son activité.


© SNCM
© SNCM
Le PDG de Veolia répète que la SNCM doit se mettre en redressement judiciaire. Au sujet de la décision rendue jeudi 4 septembre par la justice européenne qui va contraindre la SNCM à rembourser en définitive plus de 200 millions d'euros d'aides accordées par la France lors de sa privatisation en 2006, Antoine Frérot a indiqué qu'elle "était attendue". "Pour ceux qui veulent sauver quelque chose, il n'y a qu'une seule solution, c'est de mettre la part de l'activité viable dans une nouvelle société et d'arrêter les activités non viables, avec les amendes qui vont dessus", a-t-il plaidé. "Pour cela il faut recourir au tribunal de commerce et se mettre en redressement judiciaire", a affirmé Antoine Frérot, qui est partisan de cette approche depuis plus d'un an, refusant de mettre un euro de plus dans la compagnie. "Tout temps perdu risque de mettre en danger cette solution, et, en tout les cas, réservera moins de moyens pour indemniser ceux qui doivent partir", a-t-il par ailleurs prévenu. Parmi les activités "viables", le patron de Veolia a cité "au moins le contrat de délégation de service public entre Marseille et la Corse", et "peut-être des activités sur le Maghreb".

Deux repreneurs sérieux

Antoine Frérot évoque "au moins deux" repreneurs sérieux pour la SNCM, alors qu'en raison d'un moratoire conclu début juillet avec les syndicats tout redressement judiciaire est écarté jusqu'au 31 octobre. En plus des 200 millions d'euros d'aides versées par la France en 2006, pourtant validées en 2008 par la Commission européenne, la SNCM risque également de devoir rembourser 220 millions d'euros reçus de l'État au titre de la délégation de service public pour la période 2007-2013.

AFP

Lundi 8 Septembre 2014



Lu 159 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse