La Somalie se dote de garde-côtes contre la piraterie



© Atlantic Marine and Offshore Group
© Atlantic Marine and Offshore Group
La Somalie a conclu un contrat avec une entreprise privée en vue de la mise en place d'un corps de garde-côtes destiné à combattre la piraterie et renforcer son contrôle sur ses eaux territoriales et leurs ressources, a annoncé mercredi 31 juillet la présidence somalienne. Le contrat a été paraphé mardi à Mogadiscio entre le ministère somalien de la Défense et la compagnie Atlantic Marine and Offshore Group, présentée comme étant basée aux Pays-Bas et qui devra fournir "une organisation, des moyens et des services" pour développer ce corps, inexistant à l'heure actuelle. Selon la présidence somalienne, l'entreprise "construira, entretiendra et fera fonctionner la flotte des garde-côtes". Aucun détail n'a été fourni sur la taille et les capacités du futur corps des garde-côtes somaliens, le délai de sa mise en place ou le volet financier de l'accord.
"Instituer un corps de garde-côtes est essentiel pour l'établissement de l'État de droit dans les eaux somaliennes et dans la zone économique exclusive (ZEE)", infestées notamment de pirates et de navires pêchant illégalement, a expliqué le porte-parole de la présidence somalienne, Abirahman Omar Osman. Les garde-côtes "protégeront les zones de pêche des navires de pêches étrangers illégaux" et "protégeront les ressources naturelles" de la Somalie, qui dispose d'une des plus longues façades maritimes du continent africain, a ajouté Abirahman Omar Osman. Ils seront également chargés du contrôle et de la sécurité dans la ZEE, de la sécurité des ports et du commerce maritime, d'empêcher l'immersion de déchets toxiques, des secours ou de la lutte contre les trafics.
Le gouvernement somalien, mis en place en septembre 2012 avec le soutien de la communauté internationale, vise à rétablir l'influence de l'État en Somalie, privée d'autorité centrale depuis la chute du président Siad Barre en 1991 et qui a depuis sombré dans le chaos. Il n'a aucun contrôle sur l'essentiel des côtes somaliennes et sur ses eaux territoriales. Les autorités cherchent à rétablir leur autorité sur ses eaux et notamment sur de vastes secteurs maritimes contestés au large de la frontière avec le Kenya, dans lesquels Nairobi a accordé des permis d'exploration pétrolières mais que Mogadiscio revendique.

AFP

Jeudi 1 Août 2013



Lu 135 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse