La Tunisie adopte un budget en forte hausse


Les députés tunisiens ont approuvé le projet de loi de finances complémentaires 2012. Celui-ci se fonde sur une prévision de croissance de 3,5 % sur l'ensemble de cette année et prévoit une forte hausse de 21,8 % budget.


© Franck ANDRÉ
© Franck ANDRÉ
L'Assemblée nationale constituante (ANC) a adopté le projet de loi de finances complémentaires. Après plus de trois semaines de débats marathon, parfois fois houleux, ce projet de loi de finances a été adopté dans sa globalité.
Selon ce projet qui avait été remis à l'ANC le 2 avril par le Premier ministre tunisien, l'islamiste Hamadi Jebali, un milliard de dinars (environ 500 millions d'euros), sur un total de 2,5 milliards de dinars (environ 1,3 milliard d'euros), seront consacrés au développement régional. Le nouveau budget de l'État est en augmentation de 21,8 % par rapport à 2011. La dette publique du pays devrait se situer aux alentours de 45,9 % du PIB contre 44,5 % en 2011 et 40,5 % en 2010, d'après une source autorisée à l'ANC. "C'est un programme ambitieux dans lequel nous avons essayé d'optimiser tous les moyens financiers dont nous disposons", avait déclaré le ministre de la Justice Nourredine Bhiri, précisant que le gouvernement tablait sur une prévision de croissance de 3,5 % en 2012 (contre - 1,8 % en 2011).

Reprise du tourisme et du phosphate

Le gouvernement mise sur la relance du tourisme, secteur sinistré depuis la révolution tunisienne, et une reprise complète de l'activité dans le secteur des phosphates, dont la Tunisie est le cinquième producteur mondial, mais qui est entravé depuis plus d'un an par des grèves à répétition dans les unités de production. Il est aussi optimiste quant à la possibilité d'enregistrer une saison agricole exceptionnelle, qui pourraient contribuer à la réalisation d'un taux de croissance du secteur de 2,9 %. Selon Ridha Saïdi, ministre chargé des dossiers économiques, "l'emploi est perçu par le gouvernement actuel comme une priorité absolue" et "le taux de croissance prévu permettra de créer pas moins de 70.000 emplois".
La Tunisie compte plus de 700.000 chômeurs et 24,7 % des Tunisiens vivent avec moins de deux dollars par jour. Le taux d'endettement extérieur du pays est évalué à 43 % du produit intérieur brut.

AFP

Lundi 14 Mai 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse