La colère monte, la confiance baisse à la FNTR


Les motifs de satisfaction manquent cruellement, la colère gronde et progresse et Pierre Sibut, président de la FNTR Rhône-Alpes, appréhende des lendemains peut-être violents si des inflexions positives ne sont pas amorcées concrètement et rapidement.


© Michaud Logistique
© Michaud Logistique
Pierre Sibut, également vice-président de la FNTR nationale et président du tribunal de commerce de Vienne, voit de ses importants postes d’observation se dégrader la situation. Et le rapport Duron Mobilité 21 n’apporte pas de réponses à ses préoccupations. "Le travail réalisé est remarquable. Nous sommes bien sûr d’accord pour que soient améliorées les performances du ferroviaire, corrigés les nœuds ferroviaires, rénovés les mécanismes de financement et de gouvernance des systèmes de transport, garantie la qualité de services des transports, mais avec tout cela nous enfonçons des portes ouvertes", lance-t-il. "En France, nous n’avons plus les moyens de nos ambitions et pourtant on ne peut plus différer certains investissements".

"On ne peut plus différer certains investissements"


Pour Pierre Sibut, il serait urgent de finaliser le Top-Anneau des sciences et de réaliser les contournements qui s’imposent dans une agglomération et une région de plus en plus asphyxiées. L’A45 Lyon-Saint-Étienne, réclamée depuis tant d’années, est mise en veilleuse malgré une enveloppe réservée pour réaliser un certain nombre de travaux d’urgence et de sécurité (bandes d’arrêt d’urgence, allongement des voies d’accès…). "Pour la région Rhône-Alpes,en dehors de cela, il n’y a rien d’acté", observe Pierre Sibut, qui regrette aussi que l’A89 Balbigny-La Tour-de-Salvagny qui arrive aux portes de Lyon ne soit pas aussi utile et attractive qu’elle le devrait en l’absence d’un barreau manquant qui oblige les poids lourds à reprendre des voiries non adaptées.

L'Écotaxe ne représente que 0,02 % du produit final

En ce qui concerne la taxe poids lourds, déclinaison de la directive eurovignette et découlant des conclusions du Grenelle de l’environnement, votée à l’unanimité, Pierre Sibut rappelle que tout le monde s’accordait sur le sujet "jusqu’à ce que les chargeurs réalisent qu’avec la nouvelle loi de majoration forfaitaire, ils n’échapperont pas au paiement de la taxe". La FNTR a calculé que la taxe poids lourds représentait 0,02 % sur le produit final rendu chez le consommateur, ce qui selon Pierre Sibut est supportable. "Mais les chargeurs nous ont déjà avertis qu’ils ne veulent pas payer cette taxe ou qu’en contrepartie ils nous demanderont des baisses de prix par le jeu des appels d’offres, ce qui revient à contourner la loi et constitue un délit. Nous demandons, d’urgence, qu’une date nous soit donnée pour la fin de la suspension de cette taxe car ce flou fait peser une épée de Damoclès intenable pour nos entreprises hautement fragilisées. Si la loi de majoration était abrogée et si la taxe poids lourds était maintenue, c’est sûr, la FNTR et ses adhérents descendraient dans la rue. Je vous laisse imaginer la suite"…

Annick Béroud

Samedi 16 Novembre 2013



Lu 34 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2013 - 15:15 MGI gagne du terrain en Rhône-Alpes


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse