La construction du port de Lamu peut commencer


La construction du futur grand port kényan de Lamu va pouvoir être lancée, après la signature du contrat avec une société chinoise. Ce complexe industrialo-portuaire doit bénéficier de la présence d'un oléoduc venu du Soudan du Sud et suppléer Mombasa.


Lamu doit aider à décongestionner Mombasa, le premier port kényan © Port of Mombasa
Lamu doit aider à décongestionner Mombasa, le premier port kényan © Port of Mombasa

Le Kenya a signé le 1er août un contrat de 356 millions d'euros avec une entreprise publique chinoise, chargée de construire les trois premiers postes d'amarrage d'un grand port à Lamu, au Kenya. La veille, le président Kenyatta avait ordonné la réattribution de 2.000 km2 de terres de la zone, équivalant pratiquement à la taille du Luxembourg, sur lesquelles il a accusé des entreprises d'avoir fait main basse.
La zone portuaire de Lamu, projet officiellement lancé en mars 2012 et dont la construction est estimée à 2,3 milliards d'euros sera notamment reliée au Soudan du Sud via un oléoduc et à l'Éthiopie par une ligne de chemin de fer.
 


"32 postes à quai pour des navires Postpanamax"


Le département de Lamu – qui comprend une partie continentale et un archipel longtemps touristique – a récemment été le théâtre de massacres dans des localités et villages, revendiqués par les islamistes somaliens shebab mais attribués à des "réseaux politiques locaux" par le président Kenyatta qui a implicitement désigné la coalition menée par son principal opposant, Raila Odinga. Le chef de l'État a estimé que "l'accaparement des terres" dans la région de Lamu avait contribué à alimenter l'insécurité.

24 millions de tonnes en 2030

"La signature de ce contrat pour la construction des trois premiers postes à quai est une étape importante", a déclaré Uhuru Kenyatta. Les travaux devraient commencer dès septembre et s'achever d'ici 2019. Le port de Lamu, qui viendra également désengorger celui de Mombasa, 300 kilomètres plus au sud et principal port d'Afrique de l'Est, fera du Kenya "la plateforme de transport et de logistique la plus attrayante" de la région, a assuré le président kényan.
Il a estimé que d'ici 2030 environ 24 millions de tonnes de fret passeraient chaque année par le Port de Lamu, qui devrait au total abriter 32 postes à quai et accueillir des navires de classe Postpanamax. Ce port n'est qu'une partie d'un gigantesque projet régional nommé Lapsset (Lamu Port Southern Sudan-Ethiopia Transport), projet estimé à 18 milliards d'euros, qui comprendra aussi notamment un oléoduc, un chemin de fer, des routes et une raffinerie.

AFP

Lundi 4 Août 2014



Lu 250 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse