La construction navale chinoise en concurrence frontale avec les Sud-Coréens


Dans sa note de synthèse intitulée "Le Transport maritime chinois, puissance et limites", l'Isemar constate que la Chine, au chapitre de la construction navale, qui était placée au rang de 10e constructeur mondial en 1990, s'est hissée à la 3e place dès 2000. En 2012, ses parts de marché se sont élevées à 37 % "dans le cadre d'une concurrence forcenée avec les Sud-Coréens".


© Kuehne+Nagel
© Kuehne+Nagel
Avec 21 %, la part des commanditaires chinois reste plus importante qu'en Corée mais demeure inférieure au Japon où elle s'élève à 41 %, précise la note. 44,5 % du carnet de commandes en 2012 étaient constitués par des vraquiers pour le marché chinois et international, observe la note de l'Isemar. Néanmoins, la construction navale chinoise ne se porte pas bien. La crise maritime internationale se double d'une croissance trop rapide (spéculation, décentralisation) du secteur. "La faiblesse de la demande a introduit une crise sectorielle et Pékin est obligé d'agir", note le document, ajoutant que l'État est contraint de "stimuler la recherche et l'innovation".

Le RMBY non convertible

La note de synthèse aborde le chapitre d'une politique chinoise du financement visant à favoriser l'accès à ce dispositif des armements grecs qui est en réalité "une politique en faveur de la construction navale nationale". La Chine, bien que s'étant largement ouverte vers l'extérieur ces dernières années, a conservé une économie encadrée (notamment pour ce qui concerne les industries lourdes) et reste un pays de strict contrôle administratif, ajoute l'auteur du document. La note n'oublie pas de mentionner l'absence de la convertibilité de la devise (le RMBY).

Vincent Calabrèse

Vendredi 4 Juillet 2014



Lu 139 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Juillet 2014 - 09:16 Quatorze livraisons en juin


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse