La construction navale plombe le résultat de MHI


Mitsubishi Heavy Industries a subi un repli de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de son exercice, plombé par une charge exceptionnelle due à des retards sur ses chantiers navals.


Mistubishi Heavy a fait face à des retards dans la construction navale © MHI
Mistubishi Heavy a fait face à des retards dans la construction navale © MHI
Le résultat de Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a accusé une baisse de 9 % sur les trois premiers trimestres de son exercice 2014-2015. Entre avril et décembre, le groupe japonais d'industrie lourde a dégagé un profit net de 71,1 milliards de yens (532 millions d'euros au taux actuel). Il a expliqué ce piètre résultat par une charge exceptionnelle de 39,8 milliards de yens sur ses chantiers navals à cause d'un retard de construction de navires, ainsi que par une perte, là aussi extraordinaire, de 5,9 milliards de yens liée à des dépenses de restructuration.
 

"Profiter de la demande croissante en pétroliers"


Dans ce contexte, le groupe a annoncé la création de deux nouvelles sociétés pour superviser à partir d'octobre ses activités de construction navale et de confection de coques dans la région de Nagasaki, afin de réduire ses coûts et de profiter de la demande croissante en pétroliers.

Les équipements de transport en hausse

En revanche, MHI a laissé intactes ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, arguant de performances par ailleurs de bonne tenue. Sur cette même période d'avril à décembre, son chiffre d'affaires a ainsi grimpé de 18,6 % à 2.683,3 milliards de yens (20 milliards d'euros), tandis que son bénéfice d'exploitation s'élevait de quasiment 30 % sur un an, à 171,6 milliards de yens.
Les ventes ont continué de progresser dans plusieurs divisions dont, outre l'énergie, celle des équipements de transport (avions civils et trains, notamment) ou encore dans le segment des équipements industriels : les commandes de turbocompresseurs et de systèmes de climatisation ont ainsi progressé en Chine et en Europe, tandis que se renforçait la demande mondiale de chariots-élévateurs.
Coup de pouce supplémentaire, le groupe a profité de l'affaiblissement du yen, qui gonfle ses rentrées d'argent à l'étranger une fois converties en devise nippone.
Pour l'année comptable se terminant fin mars, MHI table toujours sur une hausse de 20 % de ses revenus à 4.000 milliards de yens, et de 26,1 % de son bénéfice d'exploitation à 260 milliards.
Son bénéfice net devrait en revanche chuter de 38 %, à 100 milliards de yens, du fait non seulement de la charge exceptionnelle mais aussi de l'absence de rentrées exceptionnelles qui avaient dopé le profit de l'an passé.
MHI – qui a présenté cet automne son Mitsubishi Regional Jet (MRJ), premier avion civil développé au Japon en 50 ans – vise à moyen terme un chiffre d'affaires annuel de 5.000 milliards de yens.

AFP

Vendredi 6 Février 2015



Lu 137 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse