La conteneurisation s'accélère, CMA CGM s'adapte


Le vieillissement de la flotte de cargos réfrigérés alimente les perspectives de croissance pour le transport maritime conteneurisé sous température dirigée. Cette évolution est anticipée par CMA CGM au travers d'investissements massifs en conteneurs reefers et navires équipés de prises électriques pour les alimenter.


La conteneurisation s'accélère, CMA CGM s'adapte
Doublés en douze ans, les échanges mondiaux de marchandises sous température dirigée s'élèvent aujourd'hui à 200 millions de tonnes (Mt) dont la moitié emprunte la voie maritime. "Soit un potentiel équivalent à 10 MEVP", convertit Alexis Michel.

Alexis Michel, directeur central Reefer CMA CGM © CMA CGM
Alexis Michel, directeur central Reefer CMA CGM © CMA CGM
Avec gourmandise, le calcul du directeur central Reefer de l'armement CMA CGM souligne la conteneurisation rapide observée dans cette filière longtemps gérée en breakbulk. "Sur un marché du transport maritime sous température dirigée en croissance de 3,2 % par an, les flux en conteneurs reefer se développent de 6,5 % par an". Face aux cargos réfrigérés, la part de marché du conteneur dans le transport maritime "frigorifique" s'établit aujourd'hui à 72 % environ, et devrait gagner huit point d'ici 2018. À partir de prévisions établies par Sextant Consultancy, cette perspective s'accompagne d'une augmentation du parc mondial de conteneurs reefer ajustée à la progression des trafics, soit de l'ordre de 6,5 % par an. Aujourd'hui, 2,3 MEVP reefer seraient en service avec une moyenne d'âge de six ans. Dans le même temps, la flotte de cargos réfrigérés décroît rapidement depuis 2008. "Sans commande en projet, la moyenne d'âge de ses navires s'élève à 27 ans", note Alexis Michel. Les principaux gisements du conteneur reefer concernent les bananes transportées à 52 % par navires refrigérés aujourd'hui, les agrumes dont les citrons (40 % en cargos réfrigérés), les produits de la mer (37 %), les fruits exotiques (36 %), les raisins (31 %) et les viandes (22 %).

Fruits et légumes, fonds de commerce CMA CGM

Troisième transporteur maritime conteneurisé reefer après Maersk Line et MSC avec une part de marché de 8 %, CMA CGM revendique une solide expérience dans la filière. Sur un volume de 18 Mt transporté par mer, sa part de marché sur les échanges maritimes de bananes s'élève à 13 %. Ailleurs, elle est de 16 % dans les agrumes (12 Mt transportées à travers le monde), 11 %  dans les fruits tropicaux (4 Mt) et de 3 % pour les pommes (7,5 Mt). Fonds de commerce historique de Delmas, CMA CGM est principalement active dans les fruits et légumes transportés à température positive et moins sur les surgelés "où les taux de fret pratiqués sont très bas", fait remarquer Alexis Michel. Le segment surgelés concerne notamment les produits carnés à l'origine d'un trafic maritime mondial de 38 Mt, et les produits de la mer avec 23 Mt. Sur les deux filières, la compagnie déclare des parts de marché respectives de 2 et 4 %.

Investissements en navires et en conteneurs reefer

Face aux perspectives de croissance du marché, le reefer "constitue un axe de développement majeur pour CMA CGM qui y enregistre une progression de ses activités de l'ordre de 13 % par an. Nous visons le million de conteneurs réfrigérés d'ici 2015". Dans l'immédiat, l'armement anticipe un volume de 850.000 EVP cette année à l'aide d'une flotte de 185.000 EVP spécialisés dont un tiers équipé de moteurs basse consommation, et d'un parc de 24 000 prises électriques à bord de ses navires. Pour accompagner ses ambitions, CMA CGM annonce l'acquisition de 7.000 nouveaux conteneurs réfrigérés dont 85 % à basse consommation. À raison d'un prix unitaire d'environ 17.000 dollars, cela représente un investissement de près de 12 millions de dollars. En parallèle, la compagnie a commandé une série de vingt-huit porte-conteneurs de 9.000 à 9.400 EVP auprès du chantier chinois DSIC à Dalian. Après la livraison des deux premiers - "CMA CGM Danube" le 30 juin et "CMA CGM Elbe" le 15 octobre -, les prochaines unités seront réceptionnées jusqu'au troisième trimestre 2016. Performants en termes de consommation de carburant et d'émissions de gaz à effet de serre, ces porte-conteneurs se distinguent aussi par l'équipement sur chacun de 1.458 prises reefers. Soit une capacité de branchement électrique très supérieure aux navires de même taille à ce jour.
 

Érick Demangeon

Mardi 21 Octobre 2014



Lu 1122 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse