La croisière, une carte à jouer en Normandie


Le Havre s’affiche comme une destination pour les croisiéristes d’Outre-Mer et les ports de l’axe Seine surfent sur l’essor de la croisière fluviale.


© Éric Houri
© Éric Houri
Le 16 septembre, les masses blanches de quatre paquebots accostaient sur les quais havrais : « Mein Schiff 1 », de la compagnie TUI Cruises, « AIDAsol », « MSC Opera » et,  le plus grand, « MSC Magnifica », 293 mètres de long, avec à eux quatre, 11.359 passagers et membres d'équipage à leur bord. Quelques jours auparavant, le 9 septembre, le port avait accueilli une autre quadruple escale de ces hôtels flottants : le « Celebrity Infinity », « Costa Neo-Romantica », « AIDAsol » et le « Costa Luminosa » et leurs 11.434 occupants. Septembre a été le mois record en matière d’escales de paquebots en cette saison 2014 : 26 programmées dont deux quadruples, une triple et huit doubles. La croissance record connue en 2013, avec 122 escales, soit + 12 % par rapport à 2012 et + 16 % pour le nombre de passagers (247.000) se poursuit. Si le nombre global d’escales reste stable, le nombre de ces passagers voyageant dans le Nord de l’Europe devrait atteindre 250.000.  Au top des compagnies en nombre d’escales, on trouve Aida (34 escales), MSC Croisières (19 escales), puis Princess Cruises, Celebrity Cruises, Royal Caribbean International, Thomson Cruises et Costa Croisières.
 
Terminal croisières à Honfleur

Honfleur et Rouen connaissent le même essor pour les croisières maritimes. 37 paquebots ont été accueillis à Honfleur et 6 à Rouen en 2013. A fin août 2014, Haropa annonçait une progression du nombre de passagers paquebots de + 9 % à 290.000 pour les ports de l’axe Seine. Fin 2013, Honfleur a inauguré un terminal uniquement dédié à la croisière, pouvant recevoir des navires jusqu’à 250 mètres de long et  9 mètres de tirant d’eau. Ainsi, en octobre, il accueillera « Hanseatic » (Hapag-Lloyd Cruises), 122 mètres, 184 passagers, puis « Adonia » (P&O Cruises), long de 180 mètres, 710 passagers,  « Balmoral » (Fred. Olsen Cruise Line) d'une longueur de 218 mètres, doté de 743 cabines de luxe pour 1 350 passagers et 510 membres d'équipage, ensuite "Braemar" (Fred. Olsen Cruise Lines), 163 mètres de long,  pour 977 passagers et 320 hommes d'équipage… 
Autre progression, les croisières fluviales. 70.000 passagers ont été transportés le long des boucles de la Seine en 2013, soit + 26 % par rapport à 2012, selon Haropa. En 2010, Rouen a reçu, en croisières fluviales, 26.890 personnes. En 2012, le chiffre est passé à 31.200 personnes et en 2014, le nombre de croisiéristes fluviaux pourrait atteindre 40.000 personnes, selon l’Office de tourisme de Rouen Vallée de Seine. Plus de 50 escales sont déjà annoncées à Rouen/Honfleur pour 2015. Et avec les croisières promenades en Ile-de-France, Haropa l’assure, la Seine reçoit plus de visiteurs que la Tour Eiffel (6,7 millions), juste derrière le Louvre (plus de 8 millions).

"40.000 croisiéristes fluviaux à Rouen"


Le Havre veut surfer sur cet essor. On voit de plus en plus accoster à ses quais dédiés, à quelques encablures de son terminal Croisières, les paquebots fluviaux, moins gigantesques. Ainsi, le « Scenic Gem », de la compagnie Scenic Tours, construit en 2014, long de 110 mètres et d’une capacité de 126 passagers. Scylla Tours y fait venir son « Swiss Sapphire » avec sa clientèle essentiellement américaine, avec une première escale en mars. Ce palace flottant étoilé devrait toucher Le Havre à une vingtaine de reprises, lors de ses croisières aller-retour avec Paris. Le « Viking Neptune », de la compagnie suisse Viking River Cruises, 114 mètres de long et doté de 75 cabines pouvant accueillir 150 passagers, a quitté la Saône et du Rhône pour naviguer en 2014 entre Paris et Rouen, port qui peut accueillir jusqu’à cinq paquebots fluviaux simultanément. Ce qui pose le problème d’infrastructures supplémentaires. Car Voies navigables de France (VNF) évalue ce trafic à 62.800 passagers pour 2014 contre 46.000 en 2013 et 37.700 en 2012. En 2014, 17 unités naviguent sur le fleuve, soit cinq supplémentaires par rapport à l’année précédente et deux nouveaux bateaux de 110 mètres sont attendus pour 2015, avant l'arrivée des unités nouvelle génération, longs de 135 mètres.

Natalie Castetz

Jeudi 2 Octobre 2014



Lu 986 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Octobre 2014 - 15:37 Le port du Havre attend l’éolien offshore


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse