La croissance de Turkish Airlines contrariée par le contexte politique


Fleuron de l'économie turque, la compagnie aérienne Turkish Airlines tente de garder le cap alors qu'elle traverse une zone de turbulences avec une demande en baisse, après la tentative de putsch de la mi-juillet et la série d'attentats survenus depuis un an.


Première année difficile depuis longtemps pour Turkish Airlines © Airbus
Première année difficile depuis longtemps pour Turkish Airlines © Airbus
L'aéroport Atatürk d'Istanbul, qui est la principale plateforme de Turkish Airlines, a été plus qu'ébranlé cette année : après un attentat-suicide attribué à des djihadistes du groupe État islamique en juin, ce sont des putschistes qui ont tenté d'en prendre le contrôle le 15 juillet.
L'année 2016 et ses événements tragiques ont eu des conséquence pour le groupe. Après avoir été l'une des rares compagnies aériennes à réaliser des profits, Turkish Airlines a enregistré 647 millions de dollars (577 millions d'euros) de perte au premier semestre, un résultat qui ne prend pas en compte les conséquences du putsch avorté survenu le 15 juillet.

"Nous sommes déterminés à poursuivre notre croissance à deux chiffres"


L'augmentation du nombre de ses passagers devrait ralentir, et s'établir à 63,4 millions cette année, la plupart provenant des vols domestiques, après avoir connu une croissance fulgurante. La compagnie est passée de 10,3 millions de voyageurs en 2002 à 61,2 millions en 2015. "Nous sommes déterminés à poursuivre notre croissance à deux chiffres mais malheureusement pas cette année", a admis son président Ilker Ayci, tout en se voulant rassurant sur "la grande solidité financière" de la société. Pourtant, le titre de Turkish Airlines a perdu cette année plus de 30 % à la Bourse d'Istanbul.

Le troisième aéroport stambouliote attendu

Après sa privatisation (entre 2004 et 2006) et la baisse des parts de l’État turc dans son capital (49 %), la compagnie est devenue un acteur majeur du transport aérien mondial. Mais ni sa bonne image au niveau national, ni son rayonnement international ne suffiront cette année au transporteur aérien pour atteindre ses objectifs, tant le nombre de touristes (- 38 % en août) a chuté en Turquie, en quelques mois.
La tentative de coup d’État a été "une source d'inquiétude pour les services de sécurité étrangers mais aussi pour les émigrés turcs", explique un analyste de la Renaissance Capital, Alexander Kazbegi. "Tant que le contexte n'aura pas changé, il n'y aura pas de sursaut du tourisme dans les mois à venir ", estime-t-il.
Autre bémol, les brouilles entre la Russie et la Turquie l'an dernier ont vu fondre comme neige au soleil le nombre de touristes russes, qui prisaient le sud de l'Anatolie. "La normalisation récente des relations entre les deux pays devrait soulager quelque peu le secteur, mais nos espoirs portent surtout sur les prochaines années", a fait valoir un économiste de la BGC partners, Ozgur Altug.
Seule éclaircie à l'horizon, l'ouverture du troisième aéroport d'Istanbul, prévue au second trimestre de 2018. Pour Ilker Ayci, cette nouvelle infrastructure pourra d'abord accueillir 90 millions de passagers par an, quand l'aéroport international Atatürk d'Istanbul en accueille 70 millions, et jusqu'à 150 millions à terme, se plaçant devant le Paris-Charles-de-Gaulle et Londres-Heathrow.

Stuart Williams

Mardi 4 Octobre 2016



Lu 375 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse