La deuxième CCI de France est en place


La Chambre de commerce et d'industrie Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne, la deuxième de France par le nombre d'entreprises adhérentes, est désormais opérationnelle mais un contexte financier tendu l'oblige d'ores et déjà à rechercher des économies de fonctionnement.


© Jean-Jaques Raynal
© Jean-Jaques Raynal
Sur un budget "en rythme de croisière" de l'ordre de 60 millions d'euros, la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne souhaite économiser 3,7 millions, a indiqué son président, Emmanuel Imberton, qui dirigeait jusqu'alors sa composante lyonnaise. "Nous ferons tout notre possible pour avoir un résultat d'exploitation à l'équilibre cette année, ce qui implique des décisions difficiles et l'abandon de nombre d'actions", a indiqué Emmanuel Imberton. Alors que la CCI de Lyon a déjà supprimé des emplois l'an dernier, Emmanuel Imberton a indiqué qu'il "n'excluait aucune solution" alors qu'on l'interrogeait sur la possibilité d'un nouveau plan social.
Le nouvel organisme consulaire regroupe les anciennes CCI de Lyon, Saint-Étienne et Roanne. Il emploie un peu moins de 500 personnes. Son territoire de compétence compte ainsi 2,3 millions d'habitants, dont 1,3 million pour la seule métropole de Lyon. Les promoteurs du projet n'ont toutefois pas réussi à convaincre les CCI de Villefranche-sur-Saône et du Nord-Isère à venir les rejoindre, alors que cette dernière se déploie juste de l'autre côté de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.
Emmanuel Imberton a démenti que la CCI puisse céder une partie de ses parts dans l'aéroport Saint-Exupéry, dont l'État souhaite se désengager, pour faire face à ses obligations financières. "Si ça tombait dans notre poche, ça pourrait repartir dans une autre", a expliqué Emmanuel Imberton, en référence à la ponction de 14,5 millions effectuée l'an dernier par l'État dans les fonds propres de la CCI de Lyon. Mais "nous avons demandé à l'Etat de prévoir (la possibilité d'une vente des parts de la CCI dans l'aéroport) pour les prochaines années", a-t-il ajouté, précisant ainsi que la CCI "n'excluait" donc pas un désengagement à terme. Il a aussi mentionné une éventuelle cession par la CCI de ses parts dans Eurexpo, gestionnaire du parc des expositions de Lyon. "Ce n'est pas d'actualité mais on ne s'interdit rien pour l'avenir", a-t-il dit.

AFP

Mardi 12 Janvier 2016



Lu 192 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 14:43 Le Club Pays Entreprise fête ses 20 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse