La dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie devant la justice


La Somalie et le Kenya présentent pendant trois jours leurs arguments devant la Cour internationale de justice de La Haye dans le différend frontalier qui les oppose au sujet d'une zone riche en pétrole et de gaz dans l'océan Indien.


La Somalie et le Kenya se disputent de vastes secteurs maritimes de plus de 100.000 km2 © Eni
La Somalie et le Kenya se disputent de vastes secteurs maritimes de plus de 100.000 km2 © Eni
La dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie se retrouve depuis lundi 19 septembre devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye. Les plaidoiries se dérouleront du 19 au 23 septembre au cours d'audiences publiques, avait annoncé en mai la CIJ, plus haute instance judiciaire des Nations unies.
La Somalie et le Kenya se disputent de vastes secteurs maritimes de plus de 100.000 km2 au sein desquels Nairobi a déjà accordé trois permis d'exploitation pétrolière à la compagnie italienne Eni SpA qui sont contestés par Mogadiscio. Selon la Somalie, située au nord-est du Kenya, la frontière maritime devrait s'étirer en direction du sud-est, selon une ligne médiane entre les deux pays. À l'opposé, Nairobi revendique pour délimitation une ligne droite partant de la frontière terrestre entre les deux pays vers l'Est.
"J'ai confiance, nous allons gagner", a déclaré dimanche 18 septembre le président somalien, Hassan Sheikh Mohamud. À la tête de la délégation kényane qui se rend à La Haye, le procureur général, Githu Muigai, a répété que "Nairobi contestait la compétence de la CIJ dans ce domaine". Le Kenya rappelle qu'il exerce sa souveraineté sur la zone contestée depuis 1979, lorsqu'il a proclamé les limites de sa zone économique exclusive. Nairobi affirme également s'être accordé en 2009 avec Mogadiscio pour résoudre le différend par des négociations, et non par un arbitrage judiciaire. Mais la Somalie a saisi la CIJ en 2014 après l'échec des négociations, selon Mogadiscio.

Ce litige éloigne les investisseurs

Ce litige entre ces deux pays éloigne les investisseurs à cause du manque de clarté sur la propriété des réserves de pétrole et gaz. De plus, la Somalie tente de sortir du chaos et de la guerre civile dans lesquels elle a sombré en 1991.

AFP

Lundi 19 Septembre 2016



Lu 219 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse