La flotte de La Méridionale va couper ses moteurs à Marseille


Les trois navires de La Méridionale, l'armement marseillais du groupe Stef, n'utiliseront plus leurs groupes électrogènes lorsqu'ils seront en escale à Marseille à compter du mois d'octobre. Ils auront recours au courant électrique de quai qui leur sera mis à disposition par le Grand Port maritime sur trois postes à quai. L'objectif de cette démarche est de supprimer les émissions polluantes et les nuisances sonores.


© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse
Première en France et en Méditerranée, La Méridionale et le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) ont mis au point une démarche partenariale qui permettra aux trois car-ferries de l'armateur d'avoir accès dès le mois d'octobre à l'électricité de quai pour le "Kalliste", le "Girolata", et le "Piana", les trois navires mixtes de l'armateur marseillais codélégataire de la DSP corse.

"Le GPMM accorde une réduction de 216.000 euros de droits de port"


Selon Olivier Varin, le directeur général adjoint chargé des opérations, la filiale du groupe Stef a dû investir 2,9 millions d'euros pour permettre à ses trois navires de "couper leurs moteurs" lorsqu'ils seront en escale à Marseille. Le courant de quai leur permettra de réduire leurs nuisances sonores et surtout de supprimer l'équivalent en émissions de particules (PM10) et de CO2 de plus de 3.000 véhicules effectuant un trajet de 64 km par jour et de 65.000 autres véhicules en matière d'oxyde d'azote (Nox).
En échange, La Méridionale obtient de la part du GPMM une réduction de 216.000 euros de droits de port annuels. Pour l'armateur, le retour d'investissement de l'opération s'élève à six ans.

Les navires mixtes ou les ferries, la cible du courant de quai

Pour sa part, Sophie Rouan, du Grand Port maritime de Marseille, a souligné que le branchement à quai constituera une première en France et en Méditerranée. Rappelant la nécessité de conduire cette démarche eu égard à la proximité de la ville, elle a indiqué qu'elle est le fruit de plusieurs années d'études menées en commun avec l'armateur et d'un investissement global de 4,4 millions d'euros cofinancé par l'État, qui a apporté 380.000 euros, le Feder (621.000 euros), l'Ademe (467.000 euros) et la Région Paca (228.000 euros).
Sophie Rouan a ajouté que les ferries et les navires mixtes sont la cible de l'établissement portuaire pour ce type d'investissement car il s'agit d'unités qui effectuent des escales d'une douzaine d'heures tout en consommant dix fois moins que les paquebots. Les postes à quai 68, 70 et 74 sont les trois installations des bassins Est que le GPMM a équipées.

Vincent Calabrèse

Mercredi 3 Juin 2015



Lu 1746 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse