La justice ordonne le déblocage du roulier de Corsica Maritima, qui menace de "libérer" son navire



Le "Stena Carrier" est au mouillage en rade de Marseille depuis le 5 janvier © Franck André
Le "Stena Carrier" est au mouillage en rade de Marseille depuis le 5 janvier © Franck André
Le tribunal administratif de Marseille a ordonné aux marins CGT de l'ex-SNCM de laisser accoster le "Stena Carrier", le navire roulier de Corsica Maritima sous astreinte de 30.000 euros par infraction constatée.
Pour Pascal Trojani, administrateur de ce consortium de 140 sociétés corses, "c'est maintenant à l’État de faire appliquer la décision mais on peut douter. Le port de Marseille est un lieu de non droit, cela fait 40 ans que nous subissons la CGT". Le patron de la société de transport routier STEB menace d'une intervention physique si le blocage n'est pas levé par les salariés de l'ex-SNCM : "Nous allons laisser passer le week end et à partir de lundi, nous ferons le nécessaire pour libérer notre bateau".

Produits périssables

Pascal Trojani affirme avoir le soutien de tous les acteurs des entrepreneurs corses et de la place portuaire marseillaise. "Le port de Marseille et toute la communauté nous accueillent à bras ouverts, seuls les marins CGT sont contre nous. Nous pourrions très bien aller travailler à Toulon, mais ce n'est l'intérêt de personne à Marseille". Les membres de Corsica Maritima revendiquent 60 % du fret corse.
Pour l'heure, l'armateur n'envisage pas de décharger ailleurs qu'à Marseille les quelque 40 remorques (plus 20 vides) qui attendent depuis quatre jours sur le navire roulier au mouillage face aux bassins Est du GPMM, quand bien même elles contiennent des produits périssables (clémentines).
Corsica Maritima avait présenté une offre de reprise de la SNCM non retenue par le tribunal de commerce de Marseille, qui lui avait préféré l'entrepreneur corse Patrick Rocca. Le consortium a lancé le 4 janvier une ligne ro-ro Bastia-Marseille au moyen d'un navire affrété auprès de Stena Line battant pavillon danois. Un deuxième roulier sous pavillon français doit rejoindre sa flotte le 20 février.

Franck André

Vendredi 8 Janvier 2016



Lu 424 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 14:49 L’AMCF présente sa feuille de route


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse