La levée des sanctions économiques contre l'Iran, nouveau gisement de trafic pour la ligne régulière


L'accord sur le nucléaire iranien et son corollaire, la levée des sanctions imposées au pays, devraient ouvrir de nouvelles opportunités aux armateurs de la ligne régulière. Une demande supplémentaire bienvenue dans un contexte international où la surcapacité tire les taux de fret vers le bas, selon le consultant britannique Drewry Shipping Consultants.


© Port of Bandar Abbas
© Port of Bandar Abbas
La Chambre des représentants et le Congrès américains doivent se prononcer dans les prochains jours sur l'accord nucléaire conclu le 14 juillet entre l'Iran et les puissances du groupe 5+1 (États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne). Un accord qui vise à garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien avec des restrictions sur au moins dix ans en échange d'une levée progressive et réversible des sanctions économiques internationales.

Les armateurs reprennent la route de Bandar Abbas

Les experts du monde du shipping entrevoient dans cet accord progressif un gisement de trafic dans le secteur du conteneur et une hausse de la demande. Avec la levée des sanctions qui lui étaient imposées, l'Iran devrait s'ouvrir à nouveau à l'international.
Drewry Shipping Consultants se dit convaincu que les armateurs mondiaux devraient assister à une explosion de la demande de transport iranienne issue d'une population de 80 millions d'individus impatients de renouer avec les importations, un acte qui leur avait été interdit pendant toute la durée des sanctions.
Selon Drewry, Shahid Rajaee (plutôt connu sous le nom de Bandar Abbas), constituant le plus grand port iranien puisqu'il traite 90 % des volumes conteneurisés du pays, a assisté à une chute de son activité dès que le département du Trésor américain a mis sur liste noire en 2011 Tide Water Middle East Co, l'opérateur portuaire iranien, pour avoir eu des liens supposés avec les acteurs de la révolution islamique, accusé d'avoir traité illégalement des navires en escale. Depuis, Washington aurait fait sortir l'entreprise de la liste noire.
Les armateurs reprennent aujourd'hui le chemin du port. Tel est le cas de Wan Hai et de Pil qui viennent d'ajouter Bandar Abbas à leurs rotations sur leurs services Asie-Moyen-Orient après une suspension qui aura duré deux ans, indique Drewry.

Vincent Calabrèse

Mercredi 9 Septembre 2015



Lu 479 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse