La logistique, un secteur de premier plan à Rouen


La logistique occupe une place de tout premier plan sur l'ensemble de l'axe Seine. Récemment, l'Insee s'est penché sur la quantification de ce secteur, très lié aux activités portuaires. Son étude montre que la logistique compte 550.000 emplois au sens large sur l'espace Paris-Seine-Normandie et 78.000 pour la seule Haute-Normandie.


Le terminal à conteneurs de Grand-Couronne/Moulineaux © Jean-Claude Cornier
Le terminal à conteneurs de Grand-Couronne/Moulineaux © Jean-Claude Cornier
En matière de logistique, la Haute-Normandie constitue un territoire plutôt favorisé. La région est proche du premier bassin de consommation d'Europe, dispose de deux ports d'envergure européenne (le Havre et Rouen), d'un fort caractère industriel avec des filières d'importance (chimie, automobile, énergie, aéronautique...). "Toutes ces industries bénéficient des capacités et des savoir-faire logistiques de la région, tant en appui à leur cœur de métier qu'en facteur de compétitivité", explique l'Insee. Alain Verna, président de Logistique Seine Normandie (LSN), souligne : "La logistique, ce n'est pas seulement du transport, c'est aussi du support comme de l'informatique, de l'entreposage, etc.".

"La Haute-Normandie constitue un territoire plutôt favorisé"


L'étude menée par l'Insee en partenariat avec LSN, a permis de mettre des chiffres sur cette filière. Sur le territoire Paris-Seine-Normandie, la filière représente 125.200 emplois "logistiques", tandis que les emplois "supports" sont évalués à 235.200. En incluant les emplois de la "fonction logistique élargie" (ensemble des personnes travaillant de près ou de loin pour la logistique), on atteint 552.300 salariés. En Haute-Normandie, la filière totalise 23.600 postes logistiques et 15.700 emplois supports (39.300 en tout), tandis que la fonction élargie totalise 38.200 emplois, soit 77.500 au total. Dans le cadre de la filière logistique pure au plan régional (39.319 emplois), c'est le secteur de la logistique terrestre qui pèse le plus lourd avec 14.014 salariés.

Un secteur dynamique et innovant

Président du Club Logistique du Grand Rouen, Éric Dubès, souligne que le secteur est "dynamique, innovant, créateur d'emplois". Son développement passe - en partie - par une disponibilité de terrains pour ce qui concerne la logistique complémentaire du secteur portuaire. Dans ce domaine, Rouen dispose de l'atout qu'est Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL), zone située en arrière du terminal à conteneurs et marchandises diverses de Grand-Couronne/Moulineaux. "Actuellement, la zone RVSL-1 est quasiment pleine. Est aujourd'hui en cours de développement RVSL-amont, qui se situe entre RVSL-1 et la zone agro-industrielle de Grand-Couronne". Éric Dubès fait cependant observer qu'il n'y a pas eu de nouvelles implantations depuis quelques années. Certes, la situation économique n'est pas porteuse, mais elle n'explique pas tout. "RVSL doit améliorer la compétitivité de son foncier, une démarche qui devrait s'inscrire plus largement dans le contexte d'Haropa". Une autre zone à fort potentiel de développement d'implantations logistiques se trouve au droit des communes de Saint-Étienne du Rouvray/Oissel : la zone Seine Sud. "Il y a déjà quelques parcelles disponibles dans cette zone. Celle-ci prendra toute sa dimension dès lors que le Contournement Est de Rouen sera en place".
Sur les 18.140 emplois et les 501 établissements répertoriés par l'Insee dans le cadre d'une étude sur le complexe industrialo-portuaire de Rouen publiée début septembre, on trouvait 2.549 salariés (123 établissements) dans le secteur des "services à la marchandise" et 2.658 postes dans les transports terrestres (95 établissements).

Jean-Claude CORNIER

Mardi 24 Septembre 2013



Lu 108 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Septembre 2013 - 15:54 Cherbourg : allongement du quai des Flamands

Jeudi 26 Septembre 2013 - 15:34 Pour Haropa, 2030, c’est déjà demain


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse