La maintenance ferroviaire en priorité de la SNCF et RFF


Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a annoncé mardi 9 septembre, lors d'un déplacement à Amiens, un "plan d'actions pour la sécurité du système ferroviaire" et a notamment demandé "que la maintenance de l'infrastructure devienne la priorité stratégique de la SNCF et de RFF".


Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports © Gouvernement
Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports © Gouvernement
Alain Vidalies érige la maintenance ferroviaire en priorité de la SNCF et RFF. Il faut "redonner de la force à la maintenance dans la culture d'entreprise", a déclaré Alain Vidalies, nommé le 26 août en remplacement de Frédéric Cuvillier, à l'occasion d'une visite à l'Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), qui délivre notamment les autorisations de circuler.

Un enjeu de sécurité

Le secrétaire d'État demande ainsi "que la maintenance de l'infrastructure devienne la priorité stratégique de la SNCF et de RFF. Il s'agit d'un enjeu de sécurité et, plus largement, de qualité du service sur le réseau existant". En présence des présidents de la SNCF, Guillaume Pepy, et du gestionnaire d'infrastructure RFF, Jacques Rapoport, il a indiqué que "la maintenance est la tâche la plus noble parce que, derrière, il y a la question de la sécurité". Le rôle de l'EPSF devra être renforcé : l'établissement présidera et animera un nouveau "Comité d'orientation de la sécurité ferroviaire". Un comité de suivi, présidé par Alain Vidalies une fois par an, sera également mis en place, chargé du suivi et de la mise en place des recommandations formulées par le Bureau Enquêtes Accidents et de la mise en œuvre de ce plan d'actions pour la sécurité ferroviaire.
Ces annonces font suite aux conclusions d'un "audit stratégique" diligenté par l'État après l'accident de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne, en juillet 2013.

"Le rôle de l'EPSF sera renforcé"


"Je ne considère pas la sécurité ferroviaire comme un acquis", a déclaré Alain Vidalies. Il considère que "le réseau ferroviaire est en bonne santé", évoquant néanmoins une "situation assez disparate" et soulignant que "la question est celle du maintien à niveau de ce réseau".

Conflit sur la ligne Paris-Beauvais

La ligne TER Paris-Beauvais connaît des perturbations depuis le 1er juillet, en raison d'un conflit social dû à une expérimentation menée par la SNCF, et qui conduirait à ce qu'il n'y ait plus systématiquement de contrôleurs à bord des trains. Ceux-ci interviendraient, comme c'est déjà le cas en Île-de-France, par groupe de quatre ou cinq personnes, dans certains trains. Alain Vidalies a précisé que "7.000 trains par jour roulent avec ce système", et qu'"il ne s'agit pas d'une démarche de suppression de moyens mais d'efficacité" du contrôle. Lundi 8 septembre, plusieurs centaines de cheminots s'étaient retrouvés sur le parvis du Conseil régional de Picardie pour dénoncer cette expérimentation.

AFP

Mercredi 10 Septembre 2014



Lu 160 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse