La piraterie risque de proliférer en somalie


Les patrouilles maritimes et la présence de gardes armés sur les navires ont aidé à faire reculer la piraterie somalienne, mais faute de solution politique dans le pays, les attaques risquent de proliférer à nouveau.


© Eunavfor
© Eunavfor
En Somalie, sans solution politique, la piraterie risque de proliférer, a averti jeudi 11 avril la Banque mondiale. Les attaques perpétrées par les pirates somaliens sont à leur plus bas depuis trois ans. Mais les patrouilles dans le golfe d'Aden et l'océan Indien, ainsi que la présence des gardes armés, deux mesures onéreuses, ne sont pas une solution sur le long terme, poursuit-elle dans un rapport. Ces mesures "ne sont efficaces que le temps qu'elles durent : il faudrait qu'elles soient permanentes pour empêcher une résurgence de la piraterie", résume l'un des co-auteurs, Quy-Toan Do. Les Américains et les Européens, notamment, sont engagés dans ces patrouilles navales.
La Banque mondiale préconise plutôt de concentrer les efforts sur la terre ferme, affirmant que la première solution durable est "politique". "Les pirates bénéficient d'un soutien à terre quand ils mènent des négociations ou quand ils doivent s'assurer l'accès aux côtes", poursuit le rapport publié dans la capitale somalienne, Mogadiscio. "De leur côté, d'importants acteurs politiques récoltent une bonne part des bénéfices de la piraterie", ajoute-t-il, estimant à entre 315 et 385 millions de dollars (240 à 295 millions d'euros) le montant total des rançons payées depuis 2005. Le coût pour le commerce mondial est encore supérieur, poursuit la Banque mondiale : chaque année, les coûts de transport seraient, à cause de la piraterie, augmentés de 18 milliards de dollars (14 milliards d'euros). Les pirates opèrent sur une route maritime-clé, qui passe par le golfe d'Aden et le canal de Suez. Au fil du temps, ils ont étendu leur zone d'action jusqu'à plus de 3.500 km des côtes somaliennes dans l'océan Indien.

Collusion avec les pirates

Mais trouver des solutions politiques est loin d'être aisé. La Somalie est privée de gouvernement central effectif depuis la chute du président Siad Barre en 1991, incessamment en proie à des luttes de pouvoir claniques ou des rebellions. Les pirates contrôlent eux-mêmes certaines régions. Avec la mise en place, en septembre, d'un gouvernement pérenne - depuis plus d'une décennie la Somalie n'avait que des autorités de transition - est né un espoir de pacification de ce pays de la corne de l'Afrique. Mais ce gouvernement, soutenu contre les insurgés islamistes shebab par une force de l'Union africaine (Amisom) de quelques 17.000 hommes, ne contrôle pas encore les zones d'où les pirates opèrent - principalement le long de la côte Nord, dans la région autonome du Puntland. "Toute l'administration du Puntland est soupçonnée de corruption, collusion avec les pirates, ou de protection" des pirates, dénonce le rapport.
Selon le Bureau maritime mondial, qui met lui en garde contre des enlèvements croissants à terre, les pirates somaliens détiennent actuellement 5 navires et 77 otages.

AFP

Vendredi 12 Avril 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse