La privatisation des aéroports de Nice et Lyon officiellement bouclée


Le gouvernement a officialisé dans des arrêtés la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon, via la vente à des consortiums des 60 % de parts qu'il y détenait, comme annoncé cet été.


Les concessions vont jusqu'en 2044 pour Nice et 2047 pour Lyon © Nice-Côte d'Azur
Les concessions vont jusqu'en 2044 pour Nice et 2047 pour Lyon © Nice-Côte d'Azur
La privatisation des aéroports de Nice et Lyon a été officiellement bouclée dimanche 30 octobre. Ces opérations, qui doivent au total rapporter 1,76 milliard d'euros à l'État, avaient été décidées fin juillet par Bercy. Elles devaient encore être validées après la consultation des instances représentatives du personnel et de l'Autorité de la concurrence.
"La cession de la participation de 60 % détenue par l'État au capital de la société Aéroports de la Côte d'Azur (qui exploite l’aéroport international de Nice mais aussi les sites de Cannes-Mandelieu et Saint-Tropez, NDLR) à une société de droit italien constituée par les sociétés Atlantia SpA, Aeroporti di Roma SpA et Electricité de France est autorisée", est-il écrit dans l'un des arrêtés du secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, daté du 28 octobre.
"La cession de la participation de 60 % détenue par l'État au capital de la société Aéroports de Lyon à une société de droit français constituée par les sociétés Vinci Airports et Predica et par la Caisse des dépôts et consignations est autorisée", est-il indiqué dans un arrêté séparé, publié également dimanche 30 octobre au "Journal officiel".
Le consortium Azzurra (composé des groupes Atlantia, EDF Invest et Aéroport de Rome) avait fait une offre de 1,222 milliard d'euros pour Nice-Côte d'Azur, le troisième aéroport français en termes de fréquentation, quand le consortium Vinci-CDC-Predica (Crédit agricole) avait déposé une offre de 535 millions d'euros pour Lyon-Saint-Exupéry, le quatrième aéroport du pays. Les concessions vont jusqu'en 2044 pour Nice et 2047 pour Lyon.

AFP

Mercredi 2 Novembre 2016



Lu 264 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse