La production industrielle au Japon grimpe


La production industrielle au Japon a augmenté de 1,3 % en mars sur un mois, tirée par le secteur de l'automobile, selon le ministère de l’Économie.


© Port of Nagoya
© Port of Nagoya
La production industrielle au Japon grimpe de 1,3 % en mars. La production avait augmenté de 2,3 % en décembre et de 0,9 % en janvier puis baissé de 1,6 % en février, évoluant en dents de scie en raison des hésitations de la croissance mondiale.
Le secteur stratégique de l'automobile bénéfice de l'amélioration des conditions du marché aux États-Unis, grand importateur de voitures "Made in Japan". Dans l'archipel lui-même, le versement de subventions gouvernementales pour l'achat de véhicules "écologiques" apporte un soutien à l'activité. Hormis l'automobile, les industries de l'électronique et de la communication, d'une part, et des céramiques d'autre part ont vu leur production s'élever. Les livraisons ont de leur côté crû de 0,5 % en mars et les stocks ont augmenté de 4,3 %, a précisé le ministère de l’Économie, du Commerce et de l'Industrie (Meti).
L'industrie nippone pourrait bénéficier dans les mois à venir des dépenses supplémentaires votées par le Parlement national pour soutenir la reconstruction du Tohoku dévasté par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. Ces rallonges budgétaires ont déjà aidé la troisième puissance économique mondiale à accélérer au premier trimestre la croissance de son produit intérieur brut (PIB), qui a augmenté de 1 % en rythme trimestriel.

Perspectives peu réjouissantes

Mais une enquête réalisée par le Meti auprès des professionnels a pourtant indiqué des perspectives peu réjouissantes pour ce printemps : en avril, les industriels s'attendent certes à voir la production monter de 1 %, mais ils escomptent une nette baisse de 4,1 % dès le mois de mai. Le secteur automobile prévoit notamment d'abaisser sa production, semblant anticiper la fin du programme gouvernemental de soutien à l'achat de voitures "propres".
Ces douze derniers mois, l'industrie nippone a dû affronter de nombreux vents contraires, comme les conséquences de la catastrophe naturelle du 11 mars 2011 qui a désorganisé la logistique et la fourniture de pièces détachées, les problèmes d'endettement européen qui ont entravé la demande, ainsi que la cherté du yen pénalisant les produits "Made in Japan" à l'étranger. Par rapport au mois de mars 2011 au cours duquel l'activité avait plongé à cause du séisme, la production a bondi de 14,2 % en mars 2012, a précisé le ministère.

AFP

Mardi 22 Mai 2012


Tags : industrie, japon



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse