La production manufacturière chinoise ne calme pas les craintes


La croissance de la production manufacturière chinoise a progressé en octobre à son plus fort rythme depuis trois mois, sans désamorcer les inquiétudes sur la vigueur de la deuxième économie mondiale.


Pour HSBC, la hausse de la production manufacturière chinoise ne reflète qu'une "amélioration marginale de la santé du secteur" © CSCL
Pour HSBC, la hausse de la production manufacturière chinoise ne reflète qu'une "amélioration marginale de la santé du secteur" © CSCL
Selon HSBC, la progression de la production manufacturière en Chine s'est accélérée le mois dernier. L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque britannique s'est établi pour octobre à 50,4, au plus haut depuis juillet, contre 50,2 en septembre. Ce résultat – identique à l'indice provisoire publié le 23 octobre – ne témoigne toutefois, selon HSBC, que d'une "amélioration marginale de la santé du secteur".

Morosité persistante

"L'économie (chinoise) montre toujours des signes évidents d'affaiblissement de la demande", a d'ailleurs commenté Qu Hongbin, économiste chez HSBC. Et de détailler : "Les incertitudes persistent en raison du fort retournement du marché immobilier", un pilier de la croissance chinoise, "et du ralentissement de la reprise de l'économie mondiale". L'indice PMI officiel publié par le gouvernement s'était quant à lui établi à 50,8 pour octobre, donc en-deçà des 51,1 dévoilés en septembre – suggérant donc, à l'inverse de HSBC, un ralentissement de la croissance de la production manufacturière chinoise.
Mais malgré leur légère divergence, "ces deux indices PMI reflètent tous deux une morosité persistante de la demande intérieure et suggèrent un nouveau ralentissement de la croissance économique au quatrième trimestre", a observé Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.
La Chine a annoncé le mois dernier un net ralentissement de la croissance de son PIB au troisième trimestre, à 7,3 % après 7,5 % au trimestre précédent. Il s'agit de la croissance la plus faible enregistrée par le pays depuis la crise financière de 2008-2009. Pékin table sur une croissance d'environ 7,5 % pour 2014, mais un nombre croissant d'analystes estiment que cet objectif sera difficile à tenir, alors que la consommation est à la peine et que le secteur immobilier n'en finit pas de s'effriter.

AFP

Lundi 3 Novembre 2014



Lu 91 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse