"La réparation navale oubliée par la réforme portuaire de 2008"


La réforme portuaire de 2008 a davantage profité aux entreprises de manutention qu'à la réparation navale qui connaît encore des difficultés en matière d'organisation du travail. La dernière session Info Navires, de l'IMTM, a mis l'accent sur le problème de compétitivité que rencontre le Chantier naval de Marseille et dont se sont libérés les acconiers du port de Marseille-Fos.


© CNDM
© CNDM
Pour deux des thèmes marseillais abordés lors de la session annuelle Info Navires, organisée par l'Institut méditerranéen des transports maritimes (IMTM), le champ d'action de la réforme portuaire de 2008 a été remis sous les projecteurs dès lors qu'on a évoqué le problème de compétitivité de la réparation navale.
Après avoir rappelé les diverses périodes de crise traversées par la réparation navale marseillaise, Jacques Hardelay, président du Chantier naval de Marseille (CNM), a estimé que l'entreprise connaît une croissance de son chiffre d'affaires depuis six ans. La filiale marseillaise du groupe San Giorgio de Porto et de Costa Croisières mise aujourd'hui sur la prochaine ouverture de la forme 10 pour doubler son chiffre d'affaires actuel d'ici 2020. Selon lui, "la nouvelle réglementation IMO-Solas constituent un atout pour le chantier". De même, "possibilités de jumboïser des navires, installation de scrubbers, proximité du port de croisière et opportunités de réparer des porte-conteneurs de 18.000 EVP" en représentent d'autres.

"Croissance et productivité sur les terminaux à conteneurs"


"Nous sommes 120 salariés au lieu de 55. Nous devrions être 135 salariés en 2017", détaille-t-il. Mais il se veut toutefois prudent. Bien que bénéficiant du soutien de Gênes et des autorités locales marseillaises, le réparateur naval phocéen se dit confronté à des problèmes de compétitivité. Car il doit faire appel à 5 salariés du Grand Port maritime de Marseille (GPMM) dès qu'il a recours à une grue.
La présidente de l'IMTM, Claire Merlin, souligne : "La réparation navale n'a pas été concernée par la réforme portuaire de 2008. Il va falloir trouver un partenariat qui fonctionne bien".
À l'inverse, la manutention portuaire a pleinement bénéficié de la réforme. Pour Matthieu Desiderio, directeur des investissements chez l'opérateur de terminaux Eurofos, "le trafic n'a pas cessé de progresser depuis la mise en place de la réforme". Et de rappeler que la croissance s'est élevée à 80 % depuis 2011. Il insiste sur l'amélioration de 40 % en matière de productivité sur le terminal. La filiale de fosséenne de Portsynergy a déjà fait l'acquisition de 2 portiques géants (qui seront mis en service en fin d'année) et de 12 cavaliers en 2014 auxquels viendront s'ajouter 15 autres en 2017. Évoquant le sujet de la "rotule", il se réjouit : "Le quai sera d'un seul tenant d'ici deux ans".

Vincent Calabrèse

Vendredi 2 Décembre 2016



Lu 759 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse