La reprise de Kem One est homologuée



© Franck André
© Franck André
Après deux jours d'ultimes rebondissements, le tribunal de commerce de Lyon a homologué vendredi 20 décembre le projet de reprise du groupe chimique Kem One par l'industriel Alain de Krassny, associé à la société d'investissements OpenGate Capital.
Dans son jugement, le tribunal estime que l'homme de 71 ans, "justifie d'une solide expérience professionnelle dans le milieu de la chimie" et souligne "la solidité financière" d'Open Gate. "La validité du plan de redressement repose sur le respect des engagements réciproques de l'État et du repreneur", poursuit le tribunal. Alain de Krassny et OpenGate apportent chacun 5 millions d'euros. L'État s'est engagé à fournir une avance de 80 millions, remboursable, 30 millions, via un prêt du Fonds de développement économique et social et 15 millions en subventions d'investissement, soit 125 millions au total. "Cette reprise est une nouvelle très importante pour l'ensemble de la filière pétrochimique française", a déclaré le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, pour qui elle permet de préserver, au sein de la filière française de production d'éthylène et de vinyle, plus de 3.000 emplois". Pour Kem One, "c'est une nouvelle phase qui va dès à présent disposer de tous les atouts pour continuer à se développer dans la filière vinylique".
Seule l'offre d'Alain de Krassny était sur la table le 20 décembre à l'ouverture de l'ultime audience du tribunal. Faute de pouvoir fusionner, OpenGate s'était retiré la veille, pour la forme. Il était entendu qu'il serait associé au capital et dans la gestion du groupe chimique, une fois Alain de Krassny désigné. "Je suis très heureux de m'associer avec OpenGate Capital pour la reprise de cette société qui a de réels atouts, et dont je connais bien l'activité", a déclaré cet ancien cadre de Rhône-Poulenc qui avait racheté en 1997 l'entreprise autrichienne Donau Chemie.
Dans la matinée, anticipant la décision du tribunal, les représentants des salariés exprimaient déjà leur soulagement. "On revient de chez les morts", lâchait Franck Zarbo (FO). "On a gagné une bataille, mais il faut rester vigilant", nuançait Jérôme Guillemin (CGT).

Tristan Malle

Lundi 23 Décembre 2013



Lu 76 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse