La restructuration du groupe Navitrans achevée


Malgré les fortes inquiétudes que suscite Ebola sur l'économie ouest-africaine, Rodolphe Tortora, le PDG du groupe Navitrans, est convaincu que les perspectives de croissance restent fortes sur ce marché. Il est persuadé que son entreprise devrait consolider sa place sur le secteur. À ses yeux, des pays tels que le Burkina Faso, le Niger et le Mali se montrent "dynamiques".


© Navitrans
© Navitrans
Le groupe Navitrans a achevé au premier trimestre 2014 la restructuration qu'il avait engagée. L'opération est effective depuis le 1er juillet. Depuis, la holding détient l'opérateur Medcoa (qui opère quatre navires en partenariat avec Europe Africa Shipping), Navitrans Méditerranée, entité de type "sous holding"qui regroupe les activités agence maritime et courtage de navires, la location de conteneurs en partenariat avec la société Gesco, la société ACI et enfin Navimed (qui présente les intérêts de l'armateur Cnan-Med).
Depuis janvier 2014, le groupe, explique Rodolphe Tortora, a étoffé son activité en Afrique de l'Ouest. "Nous avons réactivé notre présence en Côte d'Ivoire que nous avions éteinte en 2010. Nous avons démarré notre activité au Ghana où nous avons ouvert une agence fin 2013", souligne-t-il.

"Ouverture d'une agence au Ghana en 2013"


Ces deux pays viennent compléter l'activité sur le réseau côtier ouest-africain où Navitrans est implanté au Togo et au Bénin depuis 1990.

Les perspectives de l'"oil and gas"

Aujourd'hui, le groupe nourrit plusieurs projets de développement. "Nous nous intéressons au secteur "oil and gas", une filière sur laquelle nous comptons aussi bien pour la commission de transport que pour l'agence maritime", indique Rodolphe Tortora.
Le PDG du groupe entend consolider le réseau franco-français et souhaite étoffer la présence de l'entreprise marseillaise en Europe.
Rodolphe Tortora estime nécessaire d'investir désormais dans "l'organisation interne" de Navitrans en recrutant des conseillers. Tous pays confondus, le groupe emploie à ce jour 150 salariés.

Vincent Calabrèse

Lundi 15 Décembre 2014



Lu 203 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Décembre 2014 - 10:04 Lagos-Apapa-Tin Can, leader du range COA

Jeudi 18 Décembre 2014 - 16:56 Bois illégal, une lutte inégale


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse