"La révolution numérique est en route" dans le maritime


Que ce soit à bord des navires, dans les chantiers navals ou sur les terminaux portuaires, "la révolution numérique est en route", selon Christophe Avellan, directeur adjoint du Pôle mer Méditerranée. Mais les cyber-attaques rappellent que les menaces ne font que s'amplifier. Témoignages…


© CNDM
© CNDM
À la question "le shipping est-il smart ?", Raymond Vidil, PDG de Marfret, estime que "c'est un enjeu en matière d'organisation, autant pour les équipes à terre que pour le navire".  S'exprimant lors du colloque que l'IMTM avait organisé avec l'Isemar à Marseille, Il met toutefois en garde : "L'automatisation des tâches entraîne la disparition de certaines d'entre elles".  Il revient sur les enjeux du commerce en ligne qui a soulevé "l'inquiétude sur la chaîne logistique". Selon lui, "les plus petits acteurs sont inquiets. Il faut les rassurer". Se référant à l'existence de Facebook ou Google, il estime que les start-up situées dans le secteur du numérique pourront apporter des micro-services en matière de météo ou de fonctionnement des terminaux portuaires à la communauté portuaire.
Toujours du côté armatorial, pour Christian Lefèvre, directeur général du groupe Bourbon, "le smart est une formidable opportunité de se transformer". Il explique : "Nous avons un projet de management du carburant". Et d'ajouter : "C'est un challenge. Nous pensons à la formation du personnel technique".

"Vers la fin d'un "shipping opaque" ?"


En matière de formation, on semble encore loin du projet de navire intégré. Patrice Laporte, le directeur général de l'ENSM, indique : "La protection des données informatiques n'est pas arrivée à maturité. Nous préparons le projet "Passion". Le premier jalon de projet est prévu pour octobre 2018. L'ENSM élargit sa formation qui débouchera sur "l'écogestion" du navire".
Michel Fallah, le patron de la start-up marseillaise Traxens (dans laquelle les leaders CMA CGM puis MSC sont entrés dans le capital), ouvre le débat : "Le prix de marchandises dans le conteneur détermine le prix de la prestation payée par chaque acteur". À la question : "Est-ce la fin du shipping opaque ?", il réplique : "La numérisation est inéluctable. Le gagnant est celui qui améliore cette expérience avec cette technologie".
En effet, dans le secteur de la réparation navale, à entendre Jacques Hardeley, le président du Chantier naval de Marseille (CNM), "c'est encore Zola aujourd'hui. Notre tendance est d'aller vers des arrêts techniques longs et complexes. L'objectif est de réaliser l'arrêt technique le plus court possible. L'imprimante 3D, c'est un rêve !" pour la profession. Et d'expliquer qu'un actionnaire armateur va aider le chantier de réparation à accélérer les choses.
Mais le maritime est-il une filière vulnérable au plan informatique ? Fabien Caparros, expert dans les méthodes de management des cyber-risques à l'ANSSI, remet en mémoire l'exemple du port d'Anvers qui a subi une cyber-attaque en 2011. "C'est un secteur vulnérable. Les menaces ne font que s'amplifier", prévient-il.

Vincent Calabrèse

Mardi 27 Juin 2017



Lu 2879 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse