La rocade de Lyon en débat public


Le débat public sur le projet d’"Anneau des sciences-Tronçon Ouest du périphérique (Top)" de Lyon a été lancé. Il durera jusqu’au 28 février 2013 et il sera ponctué de douze réunions publiques. Les échanges serviront à éclairer le maître d’ouvrage, le Grand Lyon, sur la décision qu’il prendra à la suite du débat : poursuite, modification ou abandon du projet.


La rocade de Lyon en débat public
L’accessibilité de l’agglomération lyonnaise, grand carrefour européen, et la mobilité des habitants sont de plus en plus problématiques. "L’Ouest lyonnais souffre d’une accessibilité déficiente tandis que l’Est pâtit d’une rocade saturée par le trafic de transit", explique le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb. Les sites économiques, les pôles d’enseignement et de recherche sont mal reliés et, en outre, l’axe A6/A7 qui longe le Rhône déverse chaque jour 115.000 véhicules dans la ville.
Pour améliorer la situation, le maire et le président du Conseil général du Rhône, Michel Mercier, proposent "un boulevard circulaire fonctionnel, en quasi-totalité enterré et complémentaire du réseau de tramway et de métro". Pour Michel Mercier, "l’"Anneau des sciences" ne doit pas se substituer au contournement autoroutier de l’agglomération destiné pour sa part à capter le trafic de transit régional, national et international et dont la réalisation est de la responsabilité de l’État. La décision de l’État sur un grand contournement de Lyon conditionnera la réalisation de l’"Anneau des sciences"".

Un second scénario

Un second scénario, le scénario "Rocade", a été étudié. Il diffère du scénario "Anneau des sciences" principalement par le tracé de l’infrastructure routière qui se raccorde sur le boulevard urbain Sud (RD 301) pour emprunter ensuite la rocade Est.
Deux mois après la clôture, la Commission particulière du débat public publiera son compte-rendu et la CNDP son bilan. La Commission nationale du débat public a été créée par la loi Barnier de 1995 puis renforcée par la loi sur la démocratie de proximité de 2002.

Annick Béroud

Mercredi 21 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse