La suspension de l'Écotaxe pèse sur la voie d'eau


Dans un courrier adressé à Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Transporteurs fluviaux de France s'inquiète de l'absence de financement des infrastructures fluviales, et des conséquences négatives sur le report modal suite à la suspension de l'Écotaxe.


Membre du collectif composé de groupements professionnels qui le 27 janvier a appelé à la mise en œuvre de l'Écotaxe, Transporteurs fluviaux de France (TFF) renouvelle seul, cette fois, ses inquiétudes auprès des pouvoirs publics. Dans un courrier adressé en avril à Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, la filière de la voie d'eau explique les effets de la suspension de la taxe : "Sans compensation, elle aurait pour conséquence la dégradation de la qualité des réseaux d'infrastructures, retarderait des investissements porteurs d'une amélioration du service rendu, et rendrait difficile l'atteinte des objectifs de report modal fixés au niveau national comme européen.

"Développement des modes de transport alternatifs"


Car si en année pleine le produit de l'Écotaxe avoisinait le milliard d'euros, l'effet de levier en termes de trafics qu'elle représente était de quatre à cinq fois plus important". Pour TFF, l'Écotaxe a en effet pour mérite "d'imputer au transport routier ses véritables coûts et d'en affecter le produit au développement des modes de transport alternatifs". Dans ce contexte, la filière rappelle à la ministre ses priorités. "Elles portent sur l'aménagement des têtes de bassin à fort potentiel de trafics, et à la poursuite de la politique de connexion du réseau à grand gabarit à l'image du projet Seine-Escaut et son maillon français Seine-Nord Europe".

500 millions d'euros de travaux

 Évoquant aussi la liaison Saône-Moselle/Saône-Rhône, ce vœu de densification du maillage fluvial "doit s'accompagner d'une meilleure connexion des corridors fluviaux à grand gabarit au réseau Freycinet et de la fiabilisation du réseau existant". Pour TFF, le report sine die de l'Écotaxe remet directement en cause 500 millions d'euros de travaux prévus en 2014 dans le domaine des infrastructures. "Il est vital de réintroduire un mécanisme financier avec le double objectif d'adresser un signal prix suffisant pour permettre de changer les comportements des chargeurs, et de procurer des ressources pour l'éco-mobilité au premier de laquelle doit se trouver le transport fluvial". Lors de son audition devant la mission d'information parlementaire présidée par Jean-Paul Chanteguet, Ségolène Royal a indiqué qu'aucune décision ne serait prise sur le dossier Écotaxe avant juin, soit après la remise des conclusions de ladite mission parlementaire, prévue le 15 mai, et de l'enquête sénatoriale sur le contrat Ecomouv attendue fin mai...

Érick Demangeon

Lundi 5 Mai 2014



Lu 196 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 13:21 Canal Seine-Nord : ça se précise ! €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse