La ville de Marseille veut entrer au conseil de surveillance de la SNCM



© Franck André
© Franck André
La ville de Marseille a demandé lundi 23 décembre aux actionnaires de la SNCM de "l'autoriser à entrer au conseil de surveillance comme administrateur indépendant". Évoquant "l'importance de la SNCM sur l'activité portuaire, et notamment de son caractère stratégique dans ses relations avec la Corse et le Maghreb", la municipalité "demande aux actionnaires de la SNCM de l'autoriser à entrer au conseil de surveillance comme administrateur indépendant, comme la loi les y autorise". Afin de pérenniser la SNCM, Marseille lance par ailleurs "un appel à l'ensemble des autres collectivités et acteurs publics locaux de la métropole afin de créer une structure chargée de la défense de l'activité de transport maritime de passagers depuis et vers le port de Marseille." Deux jours auparavant, le Conseil général avait proposé d'entrer au capital de la compagnie, via son président, le socialiste Jean-Noël Guérini.
L'actionnariat de l'armement est composé de Transdev, filiale de Veolia (66 %), de l'État (25 %) et des salariés (9 %). Veolia devait récupérer en direct les 66 % de l'entreprise mais l'accord n'a pu se réaliser en raison des sanctions de la France par la Commission européenne, jugeant illégales 440 millions d'euros d'aides publiques et demandant à l'État d'en réclamer le remboursement à la SNCM. Veolia, qui ne veut pas assumer cette condamnation, a préféré suspendre l'accord et tente de se désengager de la compagnie.
Un conseil de surveillance prévu vendredi dernier avait été annulé, faute de quorum, l'actionnaire majoritaire, Transdev, et l'État, étant absents. Un nouveau devait être de nouveau convoqué prochainement.

AFP

Jeudi 26 Décembre 2013



Lu 54 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse