Lancement des Assises de la mer


Lors de l'installation du Conseil national de la mer et des littoraux vendredi 18 janvier à Paris, Frédéric Cuvillier a annoncé le lancement des Assises de la mer. Elles se déroulent jusqu'en juillet. Sur la base de concertations, elles visent à préparer les propositions du Conseil en vue de la définition d'une stratégie nationale pour la mer et le littoral, à préparer la réforme de l'administration maritime, et à renforcer l'attractivité du pavillon et de l'enseignement maritime français.


© GPMD
© GPMD
"Parlement de la mer et du littoral" présidé par le Premier ministre, le rôle du Conseil national de la mer et des littoraux (CMNL) né du Grenelle de la mer est d'assister les pouvoirs publics dans la définition et la mise en œuvre de sa stratégie maritime.

Vice-président d'Armateurs de France, Fernand Bozzoni est élu au bureau du CNML © ED
Vice-président d'Armateurs de France, Fernand Bozzoni est élu au bureau du CNML © ED
Lieu de dialogue et de concertation, cette nouvelle instance, la seule à regrouper l'ensemble des acteurs du monde maritime, "a un rôle de propositions auprès de gouvernement", insiste Frédéric Cuvillier. Suppléant Jean-Marc Ayrault retenu par la situation au Mali et en Algérie, le ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche a précisé son champ d'action, vaste, et lancé les Assises de la mer et du littoral. Lesquelles se tiendront jusqu'en juillet et ont un triple objectif. À travers une série de rencontres, elles visent à faire remonter et à cerner "les enjeux pour une ambition maritime et littorale des territoires". Cette consultation servira au CMNL, dont le bureau est placé sous la direction de Maxime Bono président de la Communauté d'agglomération de La Rochelle Poitou-Charentes, à formuler ses propositions en vue de la définition de la stratégie nationale pour la mer et le littoral que "le gouvernement entend lancer cette année". Le second objectif concerne la réforme de l'Administration de la mer. "J'ai conscience aujourd'hui de la difficile lecture de cette administration. Il faut faciliter la collaboration des ministères concernés, simplifier les procédures, et clarifier l'organisation des administrations centrales et locales".

Dynamiser le pavillon français

Le troisième axe est consacré à l'économie du transport maritime. "Tout en accompagnant la construction navale et en aidant la structuration de la filière, nous voulons restaurer l'attractivité du pavillon français sans renoncer à nos exigences en ce qui concerne la sécurité des navires et des droits sociaux des marins".

Maxime Bono, président du bureau du CNML
Maxime Bono, président du bureau du CNML
Pour Frédéric Cuvillier, le Registre international français (Rif) "n'a pas suffi à assurer la compétitivité de notre pavillon, ni le maintien de l'emploi maritime en France". Aussi, le ministre confirme-t-il le lancement d'une mission parlementaire visant à rechercher de nouvelles voies sur la compétitivité des pavillons nationaux. Confirmée également, la tenue prochaine d’États généraux de l'enseignement maritime.

Bureau du CNML

Au cours de sa première réunion, le CNML a procédé à l'élection de son bureau composé de six collèges. Vice-président d'Armateurs de France et président de son Comité Environnement, Fernand Bozzoni est élu au collège représentant les entreprises. Au titre des personnalités qualifiées, Francis Vallat, président du Cluster maritime français, et Xavier de la Gorce, vice-président de la SNSM, figurent également au bureau du nouveau Conseil dont la prochaine session est fixée en juillet.

Érick Demangeon

Lundi 21 Janvier 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse