Latécoère : implantation en Amérique du Nord


L'équipementier aéronautique français Latécoère envisage une "implantation industrielle" en Amérique du Nord en raison du potentiel du marché, tout en conservant ses usines en Tunisie.


© Latécoère
© Latécoère
Latécoère envisage de s'implanter en Amérique du Nord, tout en restant en Tunisie, a annoncé François Bertrand, président du directoire du groupe. Des informations de presse avaient fait état d'une possible délocalisation des activités tunisiennes vers le Mexique, en raison de difficultés liées aux suites de la révolution de jasmin. "Notre activité est en train de monter en puissance en Amérique du Nord et nous réfléchissons aux moyens d'accompagner ce développement. Cela devrait se traduire à terme par une implantation industrielle pour servir le marché américain", a expliqué M. Bertrand, sans préciser dans quel pays se ferait cette implantation.
En revanche, le groupe "ne prévoit pas pour l'instant" de quitter la Tunisie, où il est présent depuis treize ans, malgré le "manque de visibilité sur la situation politique et syndicale", a précisé M. Bertrand. Selon lui, le changement de régime politique en Tunisie s'est surtout traduit pour Latécoère par un doublement du taux d'absentéisme, qui a grimpé à "10-15 %". Comme pour le reste du groupe, Latécoère table sur une progression de 10 % de ses activités en 2012 en Tunisie, où il fabrique principalement du câblage pour Airbus, Dassault et ATR, dans deux usines employant 900 personnes.

Canada et Brésil

Une implantation en Amérique du Nord se traduirait donc par une "création d'activité (...) pour capturer de nouveaux marchés" plutôt que par un transfert, selon M. Bertrand. L'implantation concernerait les trois secteurs d'activité du groupe : aérostructure, câblage et services. Le principal marché de Latécoère sur le continent concerne les portes du Dreamliner. Le constructeur américain, qui a signé son premier contrat en 2004, est "en passe de devenir le deuxième client" du groupe derrière Airbus, a souligné M. Bertrand. Latécoère a également créé fin 2010 une filiale axée sur les services à Montréal. Une centaine d'ingénieurs y travaillent pour Bombardier. Le groupe possède aussi une filiale de 400 personnes travaillant pour Embraer au Brésil.

AFP

Jeudi 23 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse