Le Baloutchistan s'ouvre à la Chine, espérant un "grand bond en avant"


Le Baloutchistan, la plus pauvre des provinces du Pakistan, compte bien décoller grâce à un méga-projet d'investissement chinois : le couloir économique sino-pakistanais.


Gwadar est promis à un avenir de "futur Dubaï" © Gwadar Port Authority
Gwadar est promis à un avenir de "futur Dubaï" © Gwadar Port Authority
Le Baloutchistan, vaste étendue désertique et montagneuse qui jouxte l'Iran et l'Afghanistan, est l'une des zones les plus instables et dangereuses du Pakistan, le rendant pratiquement inaccessible pour les voyageurs. Mais un ambitieux projet visant à faciliter l'accès de la Chine au Moyen-Orient, à l'Afrique et à l'Europe pourrait changer la donne. Cette liaison routière, énergétique et de télécommunications traverserait de bout en bout le Pakistan, rendant nécessaire la stabilité du Baloutchistan, où débouche l'infrastructure.

Une autoroute de 2.000 km

Ce projet, appelé couloir économique sino-pakistanais (CPEC), représente 46 milliards de dollars d'investissements, essentiellement apportés par Pékin. Lancé en grande pompe il y a un an, lors d'une visite du président chinois en avril 2015, il devrait engendrer des travaux colossaux sur des années. Il prévoit notamment une autoroute de 2.000 km - déjà en construction - courant de la frontière chinoise, dans le Nord-Est, jusqu'au port de Gwadar à l'autre extrémité du pays. Ce port, censé fonctionner à plein régime dès 2017, doit pouvoir accueillir des navires de grande capacité. Le projet inclut également un gazoduc, des lignes de chemin de fer, un terminal GNL, des centrales électriques, des lignes haute tension et des liaisons de fibre optique. Gwadar, jusqu'ici un petit port de pêche baloutche assoupi au bord de la mer d'Arabie, est ainsi promis à un avenir de "futur Dubaï".
Le projet CPEC n'a cependant pas échappé aux problèmes de sécurité avec plusieurs attentats commis contre des ingénieurs chinois, des gazoducs ou des voies ferrées. Mais malgré ces difficultés, la Chine se déclare confiante. À long terme, les experts estiment cependant que la stabilité de la région et le succès du corridor dépendront beaucoup de la capacité du gouvernement à faire bénéficier concrètement la population baloutche du projet. Les autorités locales sont enthousiastes : "Le projet de CPEC est un tournant crucial", lance le porte-parole du gouvernement provincial, Anwaar-ul-Haq Kakar. Allahdad Thareen, un homme d'affaires local, veut y croire lui aussi : le CPEC va faire de Gwadar un "port international", souligne-t-il. "Il y aura un impact positif sur le vendeur de thé comme sur le gros importateur".

Khurram Shahzad et Maaz Khan

Lundi 23 Mai 2016



Lu 233 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse