Le Cercle des Transports pour concilier désendettement et performance


À l’heure de la constitution du nouveau gouvernement Hollande, le rapport «Transport et dette publique» réalisé par le Cercle des Transports souligne plusieurs éléments à intégrer dans la politique des transports au risque sinon «d’une dérive déficitaire» du secteur d’ici 2030. Mesure phare proposée, la création d’une autorité indépendante d’évaluation pour hiérarchiser les projets d’infrastructures.


© DR
© DR
Chaque année, «les concours publics versés au secteur des transports s’élèvent à 40 milliards d’euros environ et ont donc un impact important sur l’endettement public». Autre constat dressé par le Cercle des Transport dans son rapport (consultable ici ) : «Ces concours croissent tant par le rythme des investissements prévus dans le cadre des engagements du Grenelle de l’Environnement et du projet de Schéma national des infrastructures de transport (Snit) que par la dégradation des comptes de fonctionnement des transports collectifs».
Selon un scénario tendanciel qui confirmerait ces évolutions, le secteur des transports nécessiterait à l’horizon 2030 «un montant cumulé de 130 milliards d’euros supplémentaires». A contrario, un scénario de désendettement préconisé par les membres du Cercle conduirait sur la même période «à 110 milliards d’euros d’allègements budgétaires». Entre les deux hypothèses, l’écart s’élève à 240 milliards d’euros ! Pour atteindre le scénario de désendettement, trois leviers sont identifiés : «Des économies dans la production des services de transports collectifs, la réévaluation des tarifications publiques et des péages routiers, et le report d’investissements moins utiles pour l’aménagement des territoires». Selon le rapport, chacun générerait un gain évalué respectivement à 70, 72 et 90 milliards d’euros.

Autorité indépendante d'évaluation

Pour chaque levier, le Cercle des Transports développe plusieurs pistes de réflexion. Liée aux investissements dans les infrastructures, l’une d’elle concerne la création d’une autorité indépendante d’évaluation. Laquelle aurait pour mission de contrôler la pertinence et la cohérence économiques de projets d’infrastructures, et de prescrire, le cas échéant, des compléments et des contre-expertises. Parmi les opérations susceptibles de subir une «nouvelle évaluation dans un cadre impartial», les auteurs du rapport citent le canal à grand gabarit Seine-Nord Europe, la liaison Lyon-Turin et des lignes ferroviaires à grande vitesse comme Tours-Bordeaux et la LGV Paca. S’agissant des recettes et ressources supplémentaires, une augmentation modulée des tarifs et des péages routiers de l’ordre de 1 à 2 % par an est avancée. Selon le principe d'«utilisateur-payeur», la hausse des coûts d’utilisation s’appliquerait à travers le stationnement, les péages urbains ou l’écotaxe «dans les régions et les agglomérations disposant de solutions alternatives de mobilité». Les pistes d’économies dans les transports collectifs s’adressent avant tout aux autorités organisatrices via par exemple «le transfert de certains services ferroviaires sur des autocars» ou «l’ouverture à la concurrence» du transport ferroviaire de passagers.

Érick Demangeon

Mardi 15 Mai 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse