Le "Chambon Alizé" arrivé en Méditerranée


Le remorqueur hauturier "Chambon Alizé" a été baptisé mercredi 19 septembre dans les bassins Est du Grand Port maritime de Marseille (GPMM). Sous pavillon Rif, le puissant engin, qui arrive tout droit de Turquie où il a été construit, a pour vocation d'aller en mer du Nord pour trouver du travail sur les champs éoliens...


© VJC
© VJC
Dix ans après sa refondation à Marseille, la Compagnie maritime Chambon continue de parier sur l'avenir. Un nouveau remorqueur, le "Chambon Alizé", a été livré le 6 août dernier par le chantier naval turc Bogazici. Il mesure 45 mètres de longueur pour 13 mètres de large et affiche un tirant de 6,30 mètres. Il comporte une plate-forme arrière et est équipé de trois groupes d'une puissance unitaire de 290 watts.

Un navire "polyvalent"

Le directeur de l'exploitation, Bertil Chambon (dont la compagne est la marraine de l'"Alizé"), souligne sa "polyvalence". "Nous travaillons essentiellement sur l'arrière. Nous pouvons tirer 1.000 mètres de câble. Par beau temps, nous pouvons remorquer un supertanker", explique le commandant, Yann Gourmelon, qui ajoute que l'unité consomme 8 à 12 tonnes de fuel par jour et qu'il file à une vitesse moyenne de 14 nœuds.
Conscient qu'il est "unique sur le marché", Guy Chambon, le PDG de la compagnie, caresse l'espoir de commander un autre remorqueur s'il parvient à placer le dernier-né de la flotte sur "une durée de cinq ans" dans l'offshore, tel que c'est la tradition sur ce secteur. Mais il ne rejettera pas pour autant les propositions plus courtes. "Nous prendrons ce qui se présentera".

"Une flotte de dix-huit navires dont deux hauturiers"


Pour l'heure, le remorqueur avec sa dizaine de membres d'équipage va se mettre en poste en Méditerranée en attendant les premiers contrats.
L'arrivée du "Chambon Alizé" porte à dix-huit le nombre de navires que le groupe familial marseillais exploite à ce jour, dont deux remorqueurs hauturiers incluant le nouveau venu qui remplace le "Chambon Noroît", qui a pris des fonctions portuaires à Calais ces derniers mois.
Tous sont placés sous premier registre français à l'exception du nouvel arrivant qui bat pavillon Rif. L'entreprise, qui emploie au total 125 navigants, a réalisé un chiffre d'affaires de 14,1 millions d'euros en 2011 contre 13,4 millions d'euros en 2010. L'état-major de la compagnie s'attend à achèver l'année en cours sur les mêmes tendances que l'an dernier.

Vincent Calabrèse

Jeudi 20 Septembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse