Le "Costa Concordia" serait démoli à Gênes


L'armateur Costa a décidé de faire démolir le paquebot "Concordia", échoué depuis janvier 2012 en Toscane, dans un port italien, qui sera Gênes, selon le journal "Il Sole 24 Ore", et non en Turquie ou ailleurs en Europe.


© Titan Micoperi
© Titan Micoperi
Le paquebot "Costa Concordia" sera démoli dans un port italien, qui serait Gênes, selon "Il Sole 24 Ore". D'après le quotidien des affaires italien, l'annonce officielle de ce choix, prise mercredi 28 mai au siège de Costa Croisières à Gênes, "sera donnée dans quelques jours". Le ministre des Transports, Maurizio Lupi, a seulement confirmé pour sa part que la décision avait été prise de procéder au démantèlement dans un port italien. "À la suite d'indiscrétions publiées dans des médias, je peux confirmer que le démontage du bateau aura lieu dans un port italien. La décision sera prise lors d'une conférence des services concernés, qui sera convoquée bientôt", a-t-il ajouté, sans indiquer si Gênes avait été sélectionné.

Renflouement du navire le 20 juillet

L'armateur Costa a également décidé la date du renflouement du navire, fixée au 20 juillet. Le "Concordia", qui a été redressé lors d'une opération spectaculaire en septembre dernier, est toujours bloqué à quelques mètres du rivage, près de l'entrée du port toscan du Giglio où il avait fait naufrage le 13 janvier 2012, un accident qui avait causé trente-deux morts. Selon "Il Sole 24 Ore", Costa a renoncé à utiliser le Vanguard, un énorme navire qui aurait porté comme à bout de bras le "Concordia". Une fois capable de flotter, le "Concordia" sera remorqué sur 280 km environ, jusqu'à Gênes, une opération confiée au consortium américano-italien Titan Micoperi, déjà en charge à l'automne dernier du redressement du paquebot, selon "Il Sole".

"Le démontage du bateau aura lieu dans un port italien"


Toujours d'après ce journal, Costa, ses juristes et les compagnies d'assurance sont en train de boucler les contrats pour confier aux groupes San Giorgio, Mariotti et Saipem, en collaboration avec l'autorité portuaire de Gênes, le démantèlement du Concordia, pour un coût chiffré à 100 millions d'euros. Alors que les assureurs auraient préféré un démantèlement moins coûteux en Turquie (40 millions d'euros), Costa s'est ralliée à l'avis du gouvernement italien qui avait à plusieurs reprises souhaité qu'un port de la péninsule bénéficie d'une telle manne. Selon les calculs de "Il Sole", les trois phases de démantèlement du navire devraient durer un an, donnant du travail à au moins une centaine de personnes.

AFP

Lundi 2 Juin 2014



Lu 132 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse