Le GNTC dénonce une "prise d'otage"



© Hupac
© Hupac
Le Groupement national des transports combinés (GNTC) dénonce "la prise d'otage" que représente, selon lui, le mouvement de grève qui a démarré mercredi 24 octobre au soir à la SNCF estimant qu'"il est temps de libérer le rail français de sa tenaille syndicale". "Il est totalement inacceptable qu'une grève SNCF stoppe les trains de fret des entreprises ferroviaires privées", parce que "le réseau ferré est toujours sous le contrôle anormal des agents de SNCF", proteste le GNTC. L'organisation qui rassemble les entreprises de transport combiné (essentiellement rail-route) considère que le recours à la grève désorganise la profession et dénonce "cette prise d'otage qui affecte tous ses adhérents". "L'actualité et la pression des organisations syndicales ferroviaires montrent que nous avons raison d'être opposés au regroupement sous une même "holding" de l'exploitation et de l'infrastructure sous la gouvernance de la SNCF", explique le GNTC. "Vouloir se référer au "modèle allemand", dans ce cas, n'est pas le bon exemple", estime-t-il. Une loi de 1997 a séparé la gestion du réseau, attribuée à RFF, de son exploitation assurée par la SNCF et quelques opérateurs privés. Mais la SNCF abrite toujours des personnels assurant, pour le compte de RFF, la maintenance ou les circulations sur le réseau. Ce schéma complexe, à l'origine de dysfonctionnements, ne donne satisfaction à aucune des deux entreprises, dont la dette commune n'a cessé de croître en quinze ans pour dépasser aujourd'hui 32 milliards d'euros, imputable pour 29,6 milliards à RFF. Le préavis de grève à la SNCF court de mercredi 23 octobre 19 heures à vendredi 26 octobre 8 heures. Les syndicats veulent alerter la direction et le gouvernement sur l'emploi et l'avenir de l'entreprise, avant la réforme du système ferroviaire.

AFP

Jeudi 25 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse